Carton et chiffons

Touche à tout : broderie, patchwork, cartonnage, miniatures, petits bricolages décoratifs, promenades, lectures, tricot

mardi 21 février 2017

Vive la France !

En France, nous avons des pistes cyclables. Elles sont
parfois semées d'embûches mais nous en avons tout de même :

Piste cyclable Vernon

 C'est pour tester l'agilité des cyclistes !

En France, nous avons des produits 100 % made in France :

Charentaises1

Charentaises2

Je ne vous raconte pas d'histoire, c'est écrit sur la semelle !

Chaque région de France possède ses spécialités gastronomiques, salées
ou sucrées il y en a pour tous les goûts. Mais il faut reconnaître
que certaines méthodes de fabrication sont parfois... brutales.

Connaissez-vous les poires tapées de Rivarennes ?

Dans le petit village de Rivarennes (proche d'Azay-le-Rideau), on s'active
tous les lundis matins : il faut éplucher quelques 250 kg de poires (à la main).
Puis on les installe précautionneusement sur des claies et on les enfourne
dans des fours à bois pendant plusieurs jours afin de les déhydrader.
Ensuite, c'est là qu'interviennent les méthodes brutales : on tape ces pauvres
poires une à une avec un appareil en bois afin de terminer la déshydratation :

Platissage pommes tapées

Une méthode de conservation des poires très ancienne qui permettait de conserver
les fruits à une époque où Nicolas Appert n'avait pas encore inventé la conserve.
Une petite vidéo à voir ICI.

Bien sèches, elles peuvent se garder très longtemps et s'utiliser
comme des fruits confits :

Poires déshydratées

Mais on peut également les réhydrader dans du vin :

Poires au vin

Vive la France !!!

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Posté par Moutie à 07:48 - Humour - Commentaires [9] - Permalien [#]

samedi 18 février 2017

T'as de beaux yeux, tu sais

Des yeux bleus de porcelaine, un pelage crème et marron foncé
où la main s'égare avec plaisir... Voici Diablo :

Diablo

« Le siamois miaule pour un oui ou un non. Il râle, il commente, il chipote,
il proteste, il approuve, il réclame, il jure, il prie, il négocie, il exige,
il supplie, il criaille, il argumente, il médite, il paraphrase, il répète,
il marchande, il nous soûle ! Sois belle et tais-toi ! Parlons-en !
Lui, il est beau et il n'arrête pas.»
Frédéric VITOUX Dictionnaire amoureux des Chats.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Posté par Moutie à 07:05 - 52 photos en 2017 - Commentaires [12] - Permalien [#]

mardi 14 février 2017

Quiltmania fête ses 20 ans

Pour célébrer l'évènement, Quiltmania fait appel à ses fidèles lectrices
et collecte des cœurs. Ceux-ci seront exposés, dans un premier temps,
au salon « Pour l'amour du fil ». Ils seront ensuite assemblés pour former
des quilts offerts à des œuvres caritatives. On vous dit tout ICI.

Voici le mien :

Cœur Quiltmania

Quelques points de broderie pour accentuer les motifs (broderie suisse
sur la partie quadrillée, point de poste pour les petites roses...).

À votre bon cœur Mesdames !

Enregistrer

Posté par Moutie à 07:49 - Broderie - Commentaires [2] - Permalien [#]

samedi 11 février 2017

Tendresse

L'amour, l'amour, il n'y a pas que l'amour dans la vie !
Il y a aussi... la tendresse :

Tendresse

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Posté par Moutie à 07:19 - 52 photos en 2017 - Commentaires [20] - Permalien [#]

mercredi 8 février 2017

Le château d'Azay-le-Rideau se refait une beauté

Bâti au début du XVIe siècle à l'emplacement d'une ancienne forteresse
médiévale, le château d'Azay-le-Rideau illustre l'intérêt des puissants
financiers de François Ier pour l'innovation architecturale venue d'Italie.
Cet héritage du goût pour la Renaissance s'est poursuivi au XIXe siècle
avec la construction des tours et tourelles.

Ce chef d'œuvre de la Renaissance bénéficie d'un programme
exceptionnel de travaux. Les façades, couvertures et décors intérieurs
sont en cours de restauration. Tailleurs de pierre, couvreurs charpentiers
conjuguent leurs talents pour redonner tout son éclat à ce joyau.

En arrivant devant le château, ce qui frappe tout d'abord le visiteur,
c'est la magnificence du grand escalier :

Entrée honneurAzay le rideau

Trois étages de loggias surmontés d'un fronton et un décor foisonnant.

Au-dessus de l'entrée d'honneur, la salamandre (à gauche) et l'hermine (à droite)
en référence à François Ier et à son épouse Claude :

Salamandre et hermine

Autres sujets d'étonnement : les toits élevés, les hautes cheminées
et surtout la richesse de l'ornementation des façades.

Toits Azay le Rideau

 

Fenêtres Azay le Rideau

Côté parc, la façade sud et le miroir d'eau :

Azay le Rideau miroir eau

Désolée, je n'ai rien pu faire pour les échafaudages...
 
Nous n'allons pas faire la visite entière du château (les guides de voyage
font beaucoup mieux que moi) mais je vais vous montrer les dernières restaurations.

À l'intérieur du château, un belvédère a été aménagé afin que l'on puisse
admirer la charpente d'origine qui date de 1522 :

charpente xvi ème siècle

Restaurée en 2013, la chambre Renaissance était la chambre de Philippe Lesbahy,
la maitresse du domaine (Philippe était un prénom mixte couramment donné aux
 femmes de la Renaissance en France, de la fin du XVe siècle aux années 1520) :

Lit chambre Renaissance

 Le lit, pièce maîtresse de la chambre qui tient de pièce à vivre,
disparaît sous les étoffes (satin, soie, velours).
Les broderies et passementeries à fils d'or et d'argent ont été réalisées à la main.

Lit_chambre_Renaissance2

Lit_chambre_Renaissance3

Les murs sont entièrement recouverts de joncs tressés comme au XVIe siècle :

Joncs_tress_s_chambre_Renaissance

Un travail fastidieux qui demande énormément de patience.

En janvier 2016, le salon des marquis de Biencourt a retrouvé son décor.
Un ensemble de meubles et de textiles restitue l'atmosphère dans laquelle
vivaient les anciens propriétaires et reflète l'art de vivre au XIXe siècle :

Salon_marquis_Biencourt

On retrouve sur la majestueuse cheminée la salamandre, emblème de François Ier :

Chemin_e_salon_Biencourt

Les rideaux doublés de soie et les glands en passementerie sont remarquables :

Rideau_salon_Biencourt

Le réaménagement de la salle de billard et de la bibliothèque est prévu.
Il devrait commencer bientôt. On peut déjà voir le revêtement des murs
de la salle de billard (les petites croix dorées ont été brodées à la main !):

Salle_billard

Posté par Moutie à 09:14 - Promenades, découvertes - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :

samedi 4 février 2017

Le passe-muraille

Pour le thème de cette semaine, évasion, j'ai tout de suite pensé au
Passe-muraille, une sculpture de l'acteur Jean MARAIS que l'on peut voir
à Montmartre en hommage à l'œuvre de l'écrivain Marcel AYMÉ
intitulée  « Le Passe-muraille ».

Le passe muraille

Dutilleul, modeste employé de bureau, découvre un soir qu'il a le pouvoir de
 traverser les murs. Il se sert tout d'abord de cette faculté pour se venger
d'humiliations au bureau, puis il commet des cambriolages et devient
un homme riche, avant d'être jeté en prison et... de s'en évader.

Tombant amoureux d'une jolie femme croisée rue Lepic, il traverse les murs
pour la retrouver, au nez et à la barbe de son mari, jusqu'au jour où perdant
son don, il reste définitivement figé dans une muraille,
rue Norvins, à Montmartre également.

Jean MARAIS, acteur mais aussi sculpteur, a immortalisé le Passe-muraille
en 1989, dans un mur devant la maison de Marcel AYMÉ.

Enregistrer

Enregistrer

Posté par Moutie à 08:05 - 52 photos en 2017 - Commentaires [20] - Permalien [#]

jeudi 2 février 2017

Les grandes robes royales de Lamyne M.

Une exposition à voir en ce moment à la forteresse de Chinon.

Lamyne M. né au Cameroun en 1977 vit et travaille en France, à Saint-Denis.
Le tissu est au centre de son travail.

L'exposition met en scène 15 robes inspirées des gisantes royales
de la basilique Saint-Denis. Ces robes de plus de 3 m de hauteur sont
majestueusement mises en valeur dans les logis royaux restaurés
de la forteresse. Un bel hommage aux reines oubliées.

En voici quelques-unes.

Jeanne de Bourbon
Jeanne de Bourbon, 1338-1377.

Elle épouse Charles, fils de Jean II le Bon couronné roi en 1364
sous le nom de Charles V. Jeanne devient alors reine de France.

Son vêtement se compose d'une cotte (robe du dessous), d'un surcot
(robe du dessus) et d'une cape.
Les tissus utilisés sont du wax hollandais, du bazin allemand, du wax
thaïlandais et du wax indonésien.

 

Jeanne de France
Jeanne de France, 1351-1371.

Fille posthume de Philippe VI de Valois, elle meurt à Béziers en se rendant
à son mariage. Elle avait 20 ans.

Sa robe est en tissu tchadien bleu marine et rouge. La frise en bas
de la cotte est inspirée de broderies libanaises :

Jeanne de France frise

Une vue d'ensemble :

Vue d'ensemble

 

Anne de Breta&gne
Anne de Bretagne, 1477-1514.

Elle incarne l'union de la Bretagne à la France. Elle fut reine deux fois.

La robe est composée d'un tissu damassé jaune d'or qui s'ouvre sur
un velours rouge bordeaux. Le jaune était la couleur favorite de la reine,
symbole de richesse, de noblesse et de foi. Les manches sont en wax.

Constance de Castille
Constance de Castille, 1136-1160.

Fille d'Alphonse VII roi de Castille, elle épouse en 1154 le roi Louis VII
qui vient de se séparer d'Aliénor d'Aquitaine.

Le surcot de bazin rouge brillant est relevé sur la robe en wax :

Constance de Castille2

Une belle exposition, à voir si vous aimez les robes et les tissus,
jusqu'au 2 mars 2017, à la forteresse de Chinon.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Posté par Moutie à 07:58 - Promenades, découvertes - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , ,

lundi 30 janvier 2017

Pour ne pas perdre le nord

Quand certains passionnés affichent leur passion sur leur toit,
  ça donne ceci :

Girouette écureuil

girouette cheval

Girouette chat

Girouette train

Les amoureux de la mer ne sont pas en reste :

Girouette dauphin

Girouette bateau

Un bon moyen de ne pas perdre le nord !

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Posté par Moutie à 08:29 - Commentaires [5] - Permalien [#]

samedi 28 janvier 2017

Ombre

Une feuille de platane sèche sur un carrelage dans les mêmes tons bruns...
Il ne manquait plus qu'un rayon de soleil et voilà ma photo de la semaine :

Ombre

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Posté par Moutie à 09:39 - 52 photos en 2017 - Commentaires [14] - Permalien [#]

jeudi 26 janvier 2017

Ça m'agace !

Avez-vous remarqué que les journalistes parlent d'une manière de plus
en plus alambiquée et complexe? La langue française est une belle langue
alors pourquoi ne pas utiliser les mots appropriés au lieu d'en inventer d'autres.

Pourquoi nous parle t-on sans arrêt de la problématique (au lieu du problème),
de l'évènementiel (au lieu des évènements), de la dangerosité (au lieu du danger) ?
On nous parle de fondamentaux (le terme bases conviendrait aussi bien),
de sociétal (au lieu de social).
On ne dit plus une personne handicapée mais une personne en situation
de handicap. On ne dit plus je ne suis pas capable de faire cette tâche
mais je ne suis pas en capacité de faire telle ou telle chose.

Que pensez-vous de la dangerosité des problématiques sociétales ???

Marre de tout ce jargon !
Messieurs les journalistes, pourriez-vous parler pour qu'on vous comprenne.
Pourquoi faire compliqué alors que vous pourriez faire simple ?

Posté par Moutie à 09:41 - Commentaires [10] - Permalien [#]