Carton et chiffons

Touche à tout : broderie, patchwork, cartonnage, miniatures, petits bricolages décoratifs, promenades, lectures, tricot

dimanche 31 janvier 2016

Un jardin parisien peu connu

Le parc Georges-Brassens est situé dans le quinzième arrondissement 
de Paris, à la place des anciens abattoirs de Vaugirard.
Il porte le nom du chanteur poète compositeur Georges Brassens
qui habita non loin de là.

Les animaux vivants arrivaient par l'axe ferroviaire de la Petite Ceinture
(aujourd'hui hors service). Très pratique, cela permettait l'acheminement des animaux 
venus de presque toute la France. Comme les riverains se plaignaient sans cesse
du bruit et des odeurs, les abattoirs ont été fermés en décembre 1976.
Le parc, lui, a été ouvert au public en 1985.

De l'ancien marché, on a gardé les 2 pavillons d'entrée avec les 2 taureaux en bronze :

Taureau parc G
Les Taureaux sont l'œuvre d'Isidore BONHEUR.

L'ancienne halle du marché aux chevaux est une construction 
métallique typique de la fin du dix-neuvième siècle :

Halles abattoirs Vaugirard

Sur cette vieille carte postale, on peut voir la halle en pleine activité :

marché chevaux Vaugirard

Aujourd'hui, tous les samedis et dimanches, elle abrite
 un marché du livre ancien et d'occasion très fréquenté des bibliophiles.

Le beffroi était le point central du marché à la criée :

Beffroi abattoirs Vaugirard

Plusieurs statues en bronze subsistent :

Porteur de viande
Porteur de viande d'Albert BOUQUILLON
 

Ane Vaugirard

 L'âne est de François-Xavier LALANNE.

Un rucher et une petite vigne donnent à ce lieu un air de campagne. C'est assez
inattendu en plein Paris (au XVIIIe siècle, il y avait des vignobles à cet endroit) :

Rucher Vaugirard

Vigne Vaugirard 

Le parc Georges Brassens est surtout connu des habitants du quartier.
C'est un endroit tranquille qui, à mon avis, mérite un petit détour.

Posté par Moutie à 07:27 - Promenades, découvertes - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,

jeudi 28 janvier 2016

Une sortie à Paris

Petite virée à Paris pour voir la comédie musicale de tous les records.
Je veux parler de Cats, évidemment !

Ce spectacle est à voir dans un lieu historique : le théâtre Mogador.

Théâtre Mogador

Construit par un financier et un impresario anglais Alfred Butt pour sa maîtresse 
Régine Flory, en 1919. La salle serait une copie d'un célèbre 
théâtre londonien : le Paladium.

À partir de 1926, de nombreuses comédies musicales à succès vont 
se succéder (aussi bien françaises qu'étrangères). Tino Rossi viendra chanter
sur la scène du théâtre Mogador et charmer ses nombreuses admiratrices...

Le hall d'entrée et son beau plafond :

Hall théâtre Mogador 1

Hall entrée théâtre Mogador3

Hall entrée théâtre Mogador2 

En entrant dans la salle de spectacle, c'est la surprise. Un amas de ferrailles,
une carcasse de voiture, des « ordures » de toute sorte, c'est le domaine des Cats :

Cats décor 

Pas très facile de voir la décoration de la salle à cause du matériel technique :

Théâtre Mogador intérieur

Il est interdit, bien entendu, de prendre des photos pendant le spectacle. 
Seul un gros matou acceptait de bonne grâce de se laisser photographier
avec les enfants durant l'entracte. Le voici !

Gros matou

C'est un très beau spectacle.
Un petit bémol cependant : seuls les spectateurs assis aux premiers rangs (c'est à dire
ceux qui ont payé très cher) peuvent admirer la beauté des maquillages,
c'est dommage !

Posté par Moutie à 08:56 - Promenades, découvertes - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :

dimanche 24 janvier 2016

Les serviettes à thé de Grand-mamie

Nos travaux de rénovation de la cuisine ne sont pas encore terminés mais
 j'avais hâte d'installer mon nouveau rideau afin de me sentir vraiment chez moi.

Afin de laisser rentrer la lumière au maximum, je voulais un tout petit rideau.
Un bout de tissu à rayures rouges pouvait convenir, agrémenté d'un gros croquet :

Rideau cuisine1

J'aime voir le ciel, même s'il est souvent gris.

Le haut de la fenêtre était tout de même un peu nu. 
C'est ici qu'interviennent les serviettes à thé brodées par Grand-mamie !

Elle me les avait données parce que je les aimais bien mais jusqu'ici, 
je ne savais pas quoi en faire. Je n'ai pas pour habitude de sortir
mes serviettes brodées quand je bois du thé avec mes copines...

Une petite idée a germé dans ma tête. Pourquoi ne pas utiliser ces jolies
serviettes en guise de cantonnière ? Voyez ce que ça donne :

rideau cuisine2

Une serviette de plus près :

serviette thé

Qu'en pensez-vous ? 

Dans ma maison de vacances, j'ai utilisé une culotte de grand-mère
en guise de rideau, alors pourquoi pas des serviettes à thé ? À voir ICI.

Posté par Moutie à 08:08 - Relooking - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :

jeudi 21 janvier 2016

Au diable les tendances !

En ce moment, M. Moutie se donne beaucoup de mal pour relooker notre cuisine.
Nous changeons le carrelage mural, les plans de travail, l'évier, la robinetterie.
le papier peint et j'ai repeint les anciens éléments en rouge.

Je voulais des murs gris car le gris s'harmonise bien avec le rouge.
Nous sommes donc allés chez l'enchanteur Merlin pour choisir un papier.
Pas facile car il y a énormément de papiers gris. Voici un petit échantillon :

papiers peints gris

Ensuite, rayon peinture pour trouver une peinture assortie. Aïe, aïe, aïe l'affaire
se corse. Quel gris choisir ? Gris smoke, galet, poivré, zinc, orage, platine... 
Le gris c'est tendance. Ah bon, je n'aurais pas deviné !

Peintures grises

La pose du papier peint est devenue un jeu d'enfant : maintenant, on n'encolle 
plus le papier mais le mur. La colle qui vous dégouline le long des bras, c'est fini.

Voici un petit aperçu de ma nouvelle cuisine :

Cuisine relookée

Notre automobile commence sérieusement à prendre de l'âge aussi avons-nous 
décidé de la remplacer par une jeunette. Donc, le week-end dernier, 
direction les Portes Ouvertes chez R.
M. Moutie choisit le modèle et moi je choisis la couleur (je ne suis pas du
 tout passionnée par les automobiles). N'aimant pas conduire, j'aimerais une
 voiture avec chauffeur. Mais ça, ce sera nettement plus cher.

Bref, pour la couleur de notre prochain véhicule, nous avions le choix entre noir,
blanc, gris clair, gris moyen, gris foncé et c'est à peu près tout. Quelle originalité !

Ces couleurs neutres ne déplaisent à personne donc la voiture sera plus facile à
 revendre nous a-t-on dit. Mais nous, nous voulons acheter une voiture et vivre
un certain nombre d'années en sa compagnie, nous ne voulons pas la vendre
prochainement... Comment vais-je retrouver mon automobile sur un parking
si elle est pratiquement de la même couleur que toutes les autres ?

Qui décide que nous devons vivre dans des intérieurs gris, que nous devons 
nous déplacer dans des voitures grises que nous n'aimons pas vraiment, que nous
 devons tous nous habiller de la même façon, sous prétexte que c'est tendance ?

Posté par Moutie à 06:44 - Petits bricolages - Commentaires [13] - Permalien [#]

samedi 16 janvier 2016

Pour les becs sucrés

Vous connaissez bien sûr la fameuse huile de palme tant décriée dans
nos contrées, mais connaissez-vous le sucre de palme ?

Il existe un palmier sucrier, le palmier de Palmyre qui pousse dans les régions
tropicales, notamment dans le sud de l'Inde, en Thaïlande, au Vietnam, en Malaisie...
Cet arbre peut produire entre 10 et 20 litres de sève par jour. Cette sève peut
être consommée fraîche, c'est une boisson nourrissante. Mais si on 
la fait cuire, elle cristallise et on obtient du sucre non raffiné.

Au supermarché, le sucre de palme se présente sous forme de cylindres
de couleur brune, comme ceci :

Sucre palme

On l'utilise dans diverses recettes asiatiques salées aussi bien que sucrées.

Avec des crêpes il fait son petit effet. Je parsème ma crêpe de copeaux de sucre
et je la réchauffe quelques secondes au micro-ondes. Il n'y a plus qu'à déguster : 

crêpe sucre palme

Ce petit goût de caramel est bien agréable !

Posté par Moutie à 06:38 - Cuisine - Commentaires [9] - Permalien [#]


mardi 12 janvier 2016

Un jardin parisien en danger

Le jardin des serres d'Auteuil est situé dans le bois de Boulogne, à Paris.
Sa création remonte à 1761, sous le règne de Louis XV.

Il comprend un vaste parterre à la française et 5 serres principales 
à l'architecture de la fin du XIXe siècle qui donnent sur cet espace central :

Jardin serres Auteuil1 

Les très belles serres sont l'œuvre de l'architecte Jean-Camille Formigé :

Serres Auteuil1

Le jardin abrite des collections de plantes rares et des arbres remarquables :

Serres Auteuil2 

Serres Auteuil3 

Il y a une belle volière :

Serres Auteui volière

On peut s'y promener tranquillement en toute liberté, la visite est gratuite.
Les tropiques à Paris en hiver, c'est bien agréable.

Il y a même des tables et des chaises pour se reposer :

Serres Auteuil4

Malheureusement, le jardin des serres d'Auteuil se trouve juste à côté 
du stade Roland-Garros, le haut lieu du tennis parisien qui, chaque année au
mois de juin, accueille les vedettes mondiales de cette discipline et la jet set
 internationale (et ceci seulement pendant une quinzaine de jours).
Gros problème, le complexe de la Porte d'Auteuil est devenu trop petit.
À l'horizon 2019, un nouveau court de 5 000 places devrait être
construit mais pour cela, on envisage de détruire une partie des serres
du jardin d'Auteuil. Les Parisiens seront priés d'aller se promener ailleurs.

En juin 2015, Anne Hidalgo, maire de Paris, confirmait la signature 
des permis de construire du nouveau stade Roland-Garros. 
Ce stade est important, disait-elle, pour montrer que Paris peut accueillir
de grands évènements et notamment les Jeux olympiques.

Mais depuis, les associations de défense du patrimoine se mobilisent
contre ce projet. Les héritières de Jean-Camille Formigé s'opposent
à la destruction des serres bâties par leur ancêtre. Qui va gagner ?

Une affaire à suivre.

Posté par Moutie à 11:37 - Promenades, découvertes - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : ,

samedi 9 janvier 2016

Un pull à manches courtes pour les beaux jours

L'hiver n'étant toujours pas vraiment installé, inutile que je me fatigue
pour tricoter des pulls chauds. Les tricots printaniers m'inspirent davantage.

J'ai trouvé ce joli modèle gratuit chez Bergère de France : 

pull Bergère

et j'ai acheté du coton en soldes (Phil thalassa de chez Phildar).

Les petits trous-trous sont bien agréables à tricoter, on n'a pas le temps
de s'ennuyer mais il faut faire très attention pour ne pas oublier un jeté.

Mon pull sera rouge (je vois tout en rouge en ce moment, est-ce grave docteur ?) :

Pull Bergère 1

Pull Bergère 2

Pour avoir le modèle, c'est par ICI (modèle en français en cliquant sur direct pdf link).

Posté par Moutie à 08:05 - Tricot - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags :

mercredi 6 janvier 2016

Une femme qui n'avait pas froid aux yeux

Le 12 décembre 2015, Arte diffusait un documentaire sur Clärenore Stinnes, 
la première femme qui fit le tour du monde en voiture, en 1927.

Clärenore est la fille d'un riche industriel allemand. Très tôt, elle travaille
dans l'entreprise familiale aux côtés de son père qui apprécie « sa vivacité
d'esprit et sa force de caractère ». Mais la mort prématurée de ce dernier va
 changer son avenir. Évincée de l'entreprise au profit de ses frères, elle refuse
la vie oisive des jeunes femmes riches de son époque et le mariage que lui
propose sa mère. Elle se lance alors dans un passe-temps mal vu dans sa famille :
les courses automobiles (un milieu exclusivement masculin dans les années 20).

Elle est assoiffée d'aventure. Un projet fou va germer dans sa tête : être la première
femme à faire le tour du monde en voiture. Pendant de longs mois, elle va
minutieusement organiser ce voyage. En 1927, elle est prête à partir accompagnée 
de 2 mécaniciens et d'un photographe suédois Carl-Axel Söderström chargé de filmer
leur expédition. Elle avait choisi un photographe marié, dira-t-elle plus tard car,
âgée de 26 ans seulement, elle était un peu inquiète à l'idée de vivre
 pendant des mois, voire des années, avec des hommes inconnus.

Un journaliste la décrit en 1927 : Elle porte un pantalon, elle est petite et mignonne,
ressemble à un étudiant qui fume cigarette sur cigarette et elle aime beaucoup rire.

claerenore-stinnes portrait

Les ennuis mécaniques commencent très tôt car la voiture n'est pas préparée pour
 une telle expédition. C'est une voiture conçue pour la ville, tout juste sortie de l'usine.
  

Clärenore Stinnes

Rattrapés par la neige et le froid, le voyage devient très éprouvant.
Les deux mécaniciens abandonnent. Qu'importe, Clärenore ne renoncera pas,
elle doit coûte que coûte continuer son tour du monde. Carl-Axel décide de
la suivre dans cette folle aventure. Les épreuves se multiplient : ils vont
traverser le lac Baïkal partiellement gelé, échapper à des bandits dans
le désert de Gobi... Ils seront les premiers à franchir les Andes en voiture
 dans des conditions épouvantables. Ni le froid, ni la faim ne les arrêtent.

Ils arrivent enfin à Los Angelès, le pari est gagné. Fêtés aux États-Unis
comme des héros, ils seront invités à la Maison Blanche.
Retour en Allemagne 2 ans et un mois après leur départ et 47 000 km au compteur.

La complicité des deux aventuriers ne va pas s'arrêter là : ils vont monter
un film et Clärenore écrira un livre pour raconter leur folle équipée.
On peut encore trouver ce livre mais il n'a pas été traduit :

Livre Clärenore Stinnes

Happy end : Carl-Axel divorcera pour épouser son intrépide coéquipière.
Clärenore passera le reste de sa vie en Suède où elle sera fermière
et... mère de famille. Elle mourra en 1990, à l'âge de 89 ans. 

Posté par Moutie à 07:08 - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags :

jeudi 31 décembre 2015

Des vœux à la manière de...

... notre Président :

Moi président
À retrouver sur le site merci facteur.

 Dans un genre plus poétique :

Vœux Jacques Brel 

Dans un genre tendre :

Comptine-Un-bisou-pour-ta-joue

On peut imprimer cette mignonne comptine ICI.

Un petit cadeau offert par Vava et réinterprété à ma façon :

Calendrier 2016
À retrouver sur le blog Talons Aiguilles ICI et .

Et moi je vous dis tout simplement : Bonne et heureuse année à tous !
Je compte sur votre présence en 2016. Je vous embrasse.

Posté par Moutie à 07:52 - Petits bricolages - Commentaires [2] - Permalien [#]

mardi 29 décembre 2015

Le tricot de l'été est terminé

Je viens de terminer ma veste Drops Design. Il était temps !
Il ne me restait que les manches et les boutons à coudre mais, chez moi,
les dernières finitions traînent souvent bien longtemps. Voilà le résultat final :

Veste Drops devant

Veste Drops derrière

Un modèle agréable à tricoter, un peu long mais pas hyper compliqué.

Posté par Moutie à 10:19 - Tricot - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags :