Carton et chiffons

Touche à tout : broderie, patchwork, cartonnage, miniatures, petits bricolages décoratifs, promenades, lectures, tricot

mardi 13 août 2019

Opération recyclage

Depuis que M. Moutie a pris sa retraite, les costumes
et les cravates ne sortent plus de son dressing.
Nouvelle vie, nouveau look !

Que faire de toutes ses cravates ? Les donner bien sûr
mais avant, je garde les plus amusantes pour les recycler.

Voici la pochette mouton noir :

Pochette fermée

Pochette ouverte

Un coup de ciseaux , on replie et on coud les côtés et le haut à petits points cachés.
Ce n'est vraiment pas sorcier.
Ajoutez un bouton-pression et n'oubliez pas de glisser sur le côté
la marque de la cravate que vous aurez récupérée auparavant.

Il me reste encore à faire la pochette girafes, la pochette chats,
la pochette danseurs et la pochette oiseaux :

Cravates

Je ne suis pas au bout de mes peines !

Rassurez-vous, je n'ai pas saccagé toutes les cravates de M. Moutie.
Il lui en reste encore quelques-unes, des classiques au cas où.

Posté par Moutie à 08:12 - Couture, patchwork - Commentaires [8] - Permalien [#]

samedi 3 août 2019

Tournez petits moulins !

Petit amusement entre copines : on fabrique des petits moulins en 3 D.
On joue avec les rayures, les fleurettes, les carreaux, les pois...

Voici les miens :

Moulin1

Moulin2

C'est très rapide à faire. Il suffit de 4 carrés pour le fond et de 4 carrés
de même taille pour les ailes du moulin (10 cm pour les miens).
Petite difficulté : le centre. Attention à ne pas couper la pointe des triangles.

Si votre centre n'est pas parfait, inutile de vous arracher les cheveux :
un bouton peut facilement cacher une petite imperfection.

 Pour vous aider, allez faire un petit tour ICI.

Si vous manquez de vent, faites-moi signe, j'en parlerais au mistral...

Posté par Moutie à 10:35 - Couture, patchwork - Commentaires [4] - Permalien [#]

lundi 8 juillet 2019

Avignon fait son show

Le festival d'Avignon vient de commencer.
La ville est en effervescence jusqu'à la fin du mois.

Voici quelques images pour vous donner une petite idée
de l'ambiance qui règne dans les rues.
Ce qui frappe le visiteur tout d'abord, ce sont les affiches
 placardées partout :

Festival Avignon 1

Festival Avignon 2

Festival Avignon 3

Avignon 4

Festival Avignon 7

Encore quelques endroits tranquilles mais ça ne va pas durer :

Avignon 5

Il fait très chaud, les touristes sont fatigués :

Avignon 6

Le spectacle est aussi dans la rue :

Avignon 7

Comment choisir parmi les nombreux spectacles proposés ?

Il y a bien entendu les valeurs sûres présentées dans la cour du Palais des Papes
mais la perspective de rester assise sur une chaise inconfortable pendant
toute la durée d'une pièce me donne des démangeaisons.

Il y a probablement des choses intéressantes à découvrir dans le Festival off
mais combien d'heures devrais-je m'enquiquiner avant de trouver une pépite ?

J'aurais pû être tentée par celui-là (un homonyme !) mais
un one man show...

affaire Guedon

Il fait vraiment trop chaud pour se fatiguer les méninges !

Posté par Moutie à 08:15 - Promenades, découvertes - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :

samedi 6 juillet 2019

Couture estivale

Une robe très simple à coudre, très colorée, une vraie robe d'été
qui ne me quitte plus (lavée le soir, je la remets le lendemain).

robe batik1

La forme est super simple : deux rectangles légèrement évasés
au niveau de la poitrine pour le dos et le devant. Quant aux manches,
ce sont deux rectangles également. Pas de fermeture à glissière,
 l'encolure est suffisamment grande pour passer la tête sans difficulté.

Robe batik2

On ne peut vraiment pas faire plus simple.

C'est le tissu qui fait toute l'originalité de cette robe.
Et là, roulements de tambour... voici l'entrée de Fille Aînée !
Dans ses bagages, elle nous a rapporté cette année, toute une série
de tissus, tous plus beaux les uns que les autres : des sarongs,
des pièces de tissu unisexe que l'on s'enroule autour des hanches
dans les pays asiatiques. Pas besoin de couture, il suffit de les rouler
autour de la taille et ça tient sans problème.
Ceux de Fille Aînée sont des batiks très lumineux, en pur coton très
agréable à porter quand il fait très chaud.

Idéal également comme paréo pour la plage ou pour habiller
nos tables estivales, nos coussins de terrasse...

Une petite visite chez Fille Aînée et vous en verrez de toutes les couleurs.

Posté par Moutie à 08:17 - Couture, patchwork - Commentaires [5] - Permalien [#]

samedi 29 juin 2019

Aië, aïe, aïe, ça pique !

Aujourd'hui, nous allons visiter le jardin exotique de Monaco.

Ce magnifique jardin ouvert au public depuis 1931 rassemble
de nombreuses plantes originaires du sud-ouest des États-Unis,
Mexique, Amérique centrale, Afrique du Sud...
Sa particularité : c'est un jardin de ville, installé à flanc de falaise.

Vue jardin Monaco
Vue sur la ville et le port de Monaco.

Dépaysement assuré dès l'entrée du jardin :

jardin Monaco1

jardin Monaco 2

Inutile de faire de grands discours, promenons-nous dans les allées :

Jardin Monaco3

Jardin Monaco4

Jardin Monaco5

Jardin Monaco6

Certaines cactées ont des formes très curieuses :

Cactées curieuses

Il y a des fleurs magnifiques, un régal pour les photographes :

Cactée fleurie1

Cactée fleurie2

Cactée fleurie3

Cactée fleurie4

J'ai même vu de la misère (Tradescantia pallida) bien florissante.
À Monaco, qui l'eût cru ?

Misère

Et cerise sur le gâteau, le billet d'entrée au jardin donne également le droit
de visiter la grotte dite « grotte de l'observatoire ».
Cette cavité naturelle se situe à la base de la falaise du jardin. Elle s'enfonce
pratiquement jusqu'au niveau de la mer. Une petite laine s'impose si vous ne
 voulez pas attraper un rhume (la température est de 18° en toute saison).
En cette période de canicule, on respire !
Les stalactites et les stalagmites se méritent (environ 300 marches) :

Grotte observatoire Monaco1

Grotte observatoire Monaco2

Posté par Moutie à 06:43 - Promenades, découvertes - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :

jeudi 27 juin 2019

Le défi de l'été

Si comme moi vous n'êtes pas capable de rester sans rien faire,
 même pendant les vacances, voici une idée pour vous occuper.

Le dynamique club Jura Point de Croix vient de lancer son défi de l'été 2019.
Chantal nous a concocté de délicieuses grilles pour illustrer
«le temps des cerises». Il suffit de demander, c'est gratuit.

Allez Mesdames, on se motive !
Vous avez jusqu'au 15 septembre pour rendre vos copies.

 

 

Posté par Moutie à 08:55 - Broderie - Commentaires [4] - Permalien [#]

vendredi 21 juin 2019

100 carrés sinon rien

Encore un nouveau projet malgré cette petite voix intérieure
qui me dit : Termine donc ce que tu as commencé.

Bof, j'aime être entourée d'ouvrages inachevés que je terminerai
un jour à mon rythme tout doucement.

20 carrés

Mes carrés font 10 cm x 10 cm.
Je fouille dans mes tiroirs pour dénicher des petits échantillons de broderie,
des boutons anciens, des galons, des bouts de dentelle...
Bref, je m'amuse.

Pour l'instant mes carrés sont juste posés les uns à côté des autres.

 

Posté par Moutie à 07:36 - Couture, patchwork - Commentaires [5] - Permalien [#]

mercredi 19 juin 2019

Fondant chocolat courgette

Oui vous avez bien lu, je ne me suis pas trompée.
J'ai découvert cette recette de gâteau par hasard et
ce mélange chocolat courgette m'a intriguée.

J'ai essayé et voilà le résultat :

gâteau choco courgette

M. Moutie, mon seul cobaye, a trouvé que le goût du chocolat
était très présent (il n'est pas très amateur de chocolat).
Moi, je l'ai trouvé moelleux. On ne sent absolument pas le goût
de la courgette et en plus, c'est un gâteau sans beurre
avec très peu de sucre. Intéressant, n'est-ce pas ?

Si cette recette vous tente, vous la trouverez chez Déborah.

Posté par Moutie à 08:44 - Cuisine - Commentaires [5] - Permalien [#]

jeudi 13 juin 2019

Aigu'illes en Luberon : suite et fin

Voici d'autres belles rencontres.
Tout d'abord, une créatrice très inspirée par la nature.
Grâce au collage et à la broderie, Nati Lanau imagine
des quilts contemporains qui ont retenu toute mon attention.

Akiko Nati Lanau
Akiko. Nati Lanau.

Hinata Nati Lanau
Hinata.  Nati Lanau.

Certains motifs floraux sont partiellement brodés au ruban
et cela donne du relief à ses créations. Une bonne idée !

Broderie ruban Nati Lanau

Autre brodeuse, autre style de broderie : Liz Maidment est une créatrice
anglaise qui fait de ravissantes broderies tout en finesse.

Liz Maidment1

Liz Maidment2C02306

Liz Maidment3

Pour apprécier toute la délicatesse de ses œuvres, il faut
les regarder de très près.

Patricia Fuentes est une artiste suisse qui, pendant toute une année,
a décidé de faire, chaque jour, une mini création.
Selon l'humeur du jour, elle a brodé, appliqué, cousu des boutons
sur des petits carrés de tissu.

Elle a ensuite assemblés ces 365 carrés pour en faire un quilt :

365 émotions Patricia Fuentes
365 émotions
. Patricia Fuentes.

J'ai trouvé que cette idée était amusante et j'ai décidé de la copier.
Par contre, j'ai des ambitions plus modestes, 100 carrés me semblent
un but plus facile à atteindre (j'ai déjà commencé,
je vous montrerai mes débuts prochainement).

Entente cordiale dans le petit village de Mirabeau : deux copines,
une Russe et une Américaine présentaient leurs quilts côte à côte.
Toutes les deux sont expertes en patchwork mais j'avoue
avoir une préférence pour Marina Kontsevaya.
Ses œuvres sont très sobres avec un très beau travail de quilting.

Bamboo Marina K
Bamboo. Marina Kontsevaya.

Way out Marina K
Way out. Marina Kontsevaya.

Behind the garden lattice Marina K
Behind the garden lattice. Marina Kontsevaya.

Les œuvres de sa copine américaine, Susan Pons, sont également
dignes d'intérêt mais un peu trop colorées à mon goût (trop de
mélange de tissus).
La suivante est tout de même bien lumineuse :

Twisted Flowers
Twisted Flowers. Susan Pons.

Un gros matou dort sur une œuvre de Susan :

Matou Susan Pons

Une artiste néerlandaise qui a beaucoup de talent : Ineke Van Unen.

La nuit Ineke Van Unen
La Nuit. Ineke Van Unen.

Le bonheur Ineke Van Unen
Le Bonheur. Ineke Van Unen.

La Liberté Ineke Van Unen
La Liberté. Ineke Van Unen.

Pour terminer ce message, grand coup de chapeau à une grande Dame
de la broderie, Jocelyne Kurc.
 Elle a reçu le titre de Meilleur ouvrier de France
en 1997 pour la peinture à l'aiguille et c'est amplement mérité !

En 2004, elle a inventé une nouvelle manière de broder
à la façon d'un dessin. Elle a commencé la broderie à
 l'âge de 10 ans et, un demi-siècle plus tard, elle brode toujours.

Le magazine Maison et Jardin (juin 2019) lui a consacré un article.

Pour voir les œuvres de Jocelyne Kurc, c'est ICI
et sur Pinterest.

Grande

Posté par Moutie à 07:31 - Couture, patchwork - Commentaires [5] - Permalien [#]

vendredi 7 juin 2019

Aigu'illes en Luberon : mes rencontres

Le week-end dernier, je suis allée aux sixièmes rencontres
de patchwork et d'art textile dans le Sud Luberon.
Treize villages et 31 pôles d'expositions : artistes internationaux
et nationaux, collectionneurs, commerçants, créateurs...
Il ne fallait pas perdre de temps pour tout voir.

En deux jours, j'ai tout vu et j'ai fait de belles découvertes.
J'ai pris de nombreuses photos mais, bien entendu, je vais vous
 faire un résumé rapide, autrement vous allez partir à toutes jambes.

Commençons par une brodeuse d'exception : Ina Statescu.
Elle est d'origine roumaine et elle vit en France depuis 10 ans.
J'avais déjà entendu parler d'elle mais je n'avais jamais vu ses œuvres.
Son univers poétique est peuplé de fleurs, d'oiseaux, d'insectes...
Il faut regarder ses créations de très près pour admirer son extraordinaire
technique, ses jeux de transparence et ses effets de lumière.

Ina Statescu 1

Ina Statescu2

Elle est capable de broder sur des supports transparents comme du tulle :

Ina Statescu3

Plus de photos sur son site ICI.

Un univers totalement différent : celui de Marga Barrio.
Elle est Espagnole et elle fait du patchwork. J'aime beaucoup
son travail car elle mélange les matières pour créer quelque chose
de très original et surtout, elle fait de la récupération.

Marga Bario1

De plus près, on remarque de fines lamelles de bois dans ce quilt :

Marga Bario1 bis

Encore du bois ici :

Bois brodé

Le chanvre rustique voisine avec le fin liberty pour donner
naissance à des coussins et à des pochettes :

coussins Marga Bario

Je ne jette jamais rien, dit Marga. Quand j'utilise un vieux drap,
je découpe les parties encore en bon état mais je ne peux
me résoudre à jeter la partie trouée.
Et voilà ce que ça donne :

Vieux drap1
Vieux drap.

Vieux drap bis
Vieux drap (détail).
Pour mieux la connaître, c'est par .

On me dit souvent que le patchwork est un loisir onéreux.
Moi je ne suis pas d'accord : le patchwork est à l'origine
un art de la récupération. Comme les pionnières américaines, on peut
encore créer aujourd'hui des œuvres originales avec peu de moyens.
Regardez dans les vide-greniers (on trouve souvent de jolis
vêtements d'enfants pas chers du tout), et n'oubliez pas les puces
des couturières, des mines d'or !
Inutile d'acheter des tissus américains ou japonais hors de prix.
Faites comme Marga, recyclez les chemises d'homme :

Patch chemises homme

C'est vrai qu'il en faut beaucoup (soit Marga a beaucoup d'hommes, soit
son Homme use beaucoup ses chemises !).

Même démarche intéressante chez une jeune femme, Marrit Veenstra.
Elle crée ce qu'elle appelle des chiffons habités.
Elle récupère du linge ancien qui a vécu et valorise les raccommodages,
les coutures minutieusement faites à la main.
Ses créations sont discrètes, sans chichis, on peut facilement passer
devant son stand sans les voir. C'est dommage !

Juste quelques perles et une fine broderie noire pour mettre en valeur
ces chiffons habités :

chiffon habité1

chiffon habité2

Si comme moi vous êtes sensible à sa démarche, allez la voir sur son site Typo M.

Le Carrefour Européen du Patchwork exposait un bel ensemble
d'œuvres sélectionnées pour le concours international 2018
«Au fil des saisons». Trente-huit artistes sélectionnées, du haut de gamme !

En voici quelques unes :

human seasons
The human seasons. Hilda Van Schaardenburg.
(un quilt très scintillant)

Symphony des saisons
Symphony des saisons. Monica Flake.

Et voici le premier prix :

la neige
La neige est si pure, comme le regard de l'enfance.
Forcadell Montserrat.

J'ai encore bien des choses à vous raconter. On se retrouve
un peu plus tard, si vous le voulez bien.

Posté par Moutie à 09:06 - Couture, patchwork - Commentaires [9] - Permalien [#]