Carton et chiffons

Touche à tout : broderie, patchwork, cartonnage, miniatures, petits bricolages décoratifs, promenades, lectures, tricot

lundi 22 août 2016

L'ouest américain dans les Landes

Le week-end dernier, grand rassemblement de trikes et motos
tous types dans le village landais de Brocas-les-Forges.

Inutile de vous préciser que je n'y connais rien en gros cubes.
Je me suis trouvée là-bas par hasard et j'ai découvert un milieu très bon
enfant, une réunion de passionnés venus de la France entière et surtout
des machines extraordinaires où les moindres détails ont leur importance.

Je me suis amusée à faire quelques photos.

Brocas1

Brocas2

 Impressionnante machine et pourtant, le petit chien semble très à l'aise :

Brocas3

Brocas3 bis

Brocas4

Brocas5

Brocas6

Malgré leurs tatouages, leur aigle dans le dos, leur tête de mort et leur mine
un peu patibulaire (parfois), les trikers sont des tendres.

Brocas tête mort

Brocas mascotte2

Brocas mascotte1

Brocas mascotte3

Brocas7

Quelques détails qui intéresseront peut-être les amateurs :

Brocas détails

Posté par Moutie à 08:11 - Promenades, découvertes - Commentaires [4] - Permalien [#]

samedi 20 août 2016

Rester dans le cadre

J'avoue que le thème de cette semaine a agité quelque peu mes neurones !

Et puis, je me suis souvenue de cette photo :

Gentil toutou

J'ai rencontré ce gentil toutou lors d'une balade. Où ? Je ne sais plus.
Bien installé sur son balcon, il regardait les passants d'un air mélancolique,
le menton posé sur une latte de bois et les pattes pendantes.

Posté par Moutie à 08:59 - 52 photos en 2016 - Commentaires [7] - Permalien [#]

jeudi 18 août 2016

La villa Majorelle à Nancy

Récemment, de passage à Nancy, nous avons eu la chance
de visiter la villa Majorelle, un fleuron de l'Art nouveau à Nancy.

Cette maison a été construite de 1901 à 1902 par un jeune architecte
parisien Henri Sauvage, pour l'un des maîtres de l'École de Nancy,
l'ébéniste ferronnier Louis Majorelle.

Villa Majorelle

Des motifs floraux en céramique décorant la façade, des grandes baies, des vitraux,
des éléments de ferronnerie tout en courbes... bref, une architecture étonnante.

Trois parties bien distinctes dans cette façade.
La partie gauche avec la porte d'entrée surmontée d'une ravissante
marquise (à noter les frêles branches en fer forgé soutenant la dite marquise) :

Villa Majorelle marquise

Les tuyaux de descente des eaux pluviales sont maintenus par des attaches
imitant des feuilles de plantes aquatiques. Tous les éléments
de ferronnerie ont été réalisés dans les ateliers Majorelle.

Motif « monnaie du pape » sur la porte d'entrée :

Villa Majorelle porte entrée

La partie centrale avec les vitraux dessinés par Jacques Grüber :

Villa Majorelle vitraux

 C'est dans la partie droite, sous le toit à pignons, que Majorelle avait installé
 son studio. La somptueuse baie vitrée évoque des branches d'arbre :

Villa Majorelle balconc

Petit balcon en bois sur le côté de la maison :

Villa Majorelle balcons

L'imposante rampe de la terrasse a été réalisée par Alexandre Bigot :

Villa Majorelle rambarde

Avez-vous remarqué l'élégante ferronnerie de la petite fenêtre à l'arrière-plan ?

Villa Majorelle petite fenêtre

Carreaux de céramique à motif floral pour les autres fenêtres :

Villa Majorelle fenêtre

Villa Majorelle fenêtre latérale

 La villa a été partiellement détruite par un bombardement en 1916.
À la mort de Louis Majorelle, la maison est vendue et le mobilier dispersé.

La visite de l'intérieur est donc un peu décevante notamment le troisième
niveau où des bureaux modernes ont pris place dans le studio de Majorelle.

Encore le motif « monnaie du pape » sur le vitrail et sur le meuble de l'entrée :

Villa Majorelle entrée2

Villa Majorelle entrée3

Un remarquable escalier permet d'accéder aux étages :

Villa Majorelle escalier1

Villa Majorelle escalier2

Et tout en haut :

Villa Majorelle escalier3

Redescendons au rez-de-chaussée, seul endroit présentant un intérêt.

Une imposante cheminée en bois avec ses vitraux de style mauresque :

Villa Majorelle cheminée 1

Une autre cheminée monumentale, en céramique celle-ci, trône
au centre de la salle à manger :

Villa Majorelle cheminée 2

Les vitraux de plus près :

Villa Majorelle vitraux intérieur

En septembre (après les Journées du patrimoine), la villa Majorelle
va faire l'objet d'importants travaux de restauration qui vont très
probablement durer plusieurs années. Durant ce chantier, les façades
vont être couvertes par des échafaudages, la visite extérieure de
l'édifice ne sera donc plus possible.
Seule une visite intérieure pourra être proposée lors des visites guidées
organisées le week-end. Visite commentée de la villa : chaque samedi
et dimanche (sur réservation) à 14 h 30 et 15 h 30. Se renseigner ICI.

Posté par Moutie à 07:52 - Promenades, découvertes - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :

mercredi 10 août 2016

Heureuse ?

« Le bonheur est fragile, volage, fugace niché dans de si petites choses...
Il faut ouvrir les yeux et être attentif, pour ne pas prendre
conscience après coup que l'on était heureux.»
Catherine RAMBERT, Petite philosophie du matin.

Ouvrir ses volets le matin et regarder quelques instants le ciel bleu :
 un petit bonheur tout simple qui me met du baume au cœur.

Ciel bleu

Posté par Moutie à 14:38 - 52 photos en 2016 - Commentaires [16] - Permalien [#]

Jolies corolles

Mes anémones du Japon sont très belles cette année.
C'est une plante facile qui me convient parfaitement.

Anémones Japon1

Les abeilles les apprécient beaucoup :

Anémones Japon2

Posté par Moutie à 07:49 - Nature - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :

samedi 6 août 2016

Image de rue

Une petite place bien tranquille devant l'abbaye de Moissac
où l'on peut admirer des sculptures de Jean-Louis TOUTAIN.
J'aime beaucoup les rondeurs de ses personnages :

Moissac

Quant à l'homme assis sur le banc, il est, lui, bien vivant.
Je remercie ce monsieur inconnu qui, sans le savoir, m'a permis
de photographier cette scène de rue.

Posté par Moutie à 07:25 - 52 photos en 2016 - Commentaires [25] - Permalien [#]

mercredi 3 août 2016

Chantier de jeunes

J'ai beaucoup regardé l'émission télévisée Maison à vendre sur M6
et ça m'a donné envie de relooker ma maison.
C'est la faute à Stéphane Plaza !

Récemment, nous avons donné un coup de jeune à notre cuisine
mais la salle de bain avait bien besoin, elle aussi, d'un peu d'attention.
La frisette au plafond et le papier peint à fleurettes... trop kitsch !

J'ai trouvé la solution pour occuper de jeunes immigrées pleines d'énergie quand
 les activités de plein air ne sont pas envisageables (on se croirait au mois d'octobre).

Musique maestro, c'est parti !

Travaux salle bain
Mon équipe de choc.

J'ai intérêt à remplir le réfrigérateur...

Posté par Moutie à 07:22 - Petits bricolages - Commentaires [7] - Permalien [#]

samedi 30 juillet 2016

Sauvage

Sauvage comme ce beau cormoran vu dans le parc Vondel à Amsterdam :

Cormoran

La galerie des bottes rouges, c'est par ICI.

Posté par Moutie à 07:10 - 52 photos en 2016 - Commentaires [8] - Permalien [#]

mercredi 27 juillet 2016

Le musée Lalique

Le maître verrier et bijoutier René Lalique est né en 1860. En 1921,
il implante une verrerie dans le village de Wingen-sur-Moder, en Alsace.
En 2011, un musée ouvre ses portes dans ce même village. On peut y admirer
des œuvres exceptionnelles de cet artiste et de ses successeurs.

René Lalique a créé des bijoux uniques en associant des matériaux précieux
traditionnels (or et pierres précieuses) avec des matériaux peu utilisés
jusqu'alors (corne, ivoire, pierres semi-précieuses). Ses sources d'inspiration
sont la faune, la flore et la femme.
Il connaîtra un immense succès à l'Exposition universelle de 1900, à Paris.

Place aux photos :

Femme libellule
Femme Libellule ailes ouvertes. V. 1898-1900.

Femme datura
Profil de Femme et datura. V. 1899-1900.

Pendentif 4 libellules
Quatre libellules. V. 1903-1905.

Gobelet scarabées rhinocéros
Gobelet Scarabées rhinocéros. V. 1897-1899.

René Lalique a créé des centaines de flacons de parfum pour les grands
parfumeurs de son époque. En voici quelques-uns :

Flacons parfum Lalique 1

Flacons parfum Lalique 2

La verrerie de table se prêtait à merveille aux tendances de Lalique.
Verres, plats, coupes, assiettes l'inspirent.
Il s'est fixé comme objectif de fabriquer des objets qui soient
à la fois fonctionnels et esthétiques. Il reprend ses motifs de prédilection :
les fleurs, les poissons, les coquillages...

Carafe Lalique
Carafe plate Deux danseuses, 1912.

Coupe Roscoff
Coupe Roscoff, 1932.

Sa créativité est sans limite. Il crée également des objets de décoration : vases,
lustres, fontaines, bouchons de radiateur pour automobiles...

Lustre passiflore
Lustre Passiflore, 1924.

René Lalique meurt en 1945.C'est son fils Marc qui accède à la tête
de l'entreprise. Au début des années 1950, il remplace le verre par le cristal.
Sous son impulsion, l'entreprise prend rapidement une place de choix parmi
les grandes cristalleries françaises et étrangères.

Bien que la photo ne soit pas très réussie, ce flacon de parfum vous rappelle
quelque chose, n'est-ce pas ?

Air du temps


C'est Marc Lalique qui le créa en 1947 pour le parfum l'Air du temps de Nina Ricci.

Sa fille Marie-Claude lui succède en 1977. Des collections de bijoux
et de flacons de parfum sont lancés parallèlement à la poursuite
de l'activité verrière traditionnelle.

Vase Tanzania 1991
Vase Tanzania 1991.

Flacon Ondines1998
Flacon Ondines 1998.

En ce moment et jusqu'au 2 novembre 2016, une exposition :
Lalique et l'art du voyage.

Paquebots, trains, automobiles : trois modes de transport qui connaissent
un développement considérable à la fin du XIXe et au début du XXe siècle;
trois moyens de locomotion qui stimuleront la créativité de René Lalique.
Il créa d'immenses luminaires pour les grands paquebots de son époque,
des bouchons de radiateurs lumineux pour automobiles, des panneaux
décoratifs en verre pour des trains de luxe...

Bouchon radiateur 5 Chevaux
Bouchon de radiateur Cinq chevaux, 1925.

Panneau train
Panneau Bouquet de fleurs pour le Côte d'Azur Pullman Express, 1928.
Verre moulé-pressé sur fond de feuille d'argent.

Petite anectode amusante : René Lalique déconseillait à son épouse
de faire de la bicyclette qu'il considérait comme une folie de (son) époque...

Posté par Moutie à 10:57 - Promenades, découvertes - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,

samedi 23 juillet 2016

Symétrique

Avez-vous déjà vu une sirène à deux queues ?

Moi j'en ai rencontré une hier, en visitant le château du Haut-Kœnigsbourg :

Sirène 2 queues

Posté par Moutie à 07:20 - 52 photos en 2016 - Commentaires [16] - Permalien [#]