Carton et chiffons

Touche à tout : broderie, patchwork, cartonnage, miniatures, petits bricolages décoratifs, promenades, lectures, tricot

mercredi 8 juillet 2015

Mes découvertes au cours du Festival du lin

Dans l'église de Saint-Pierre-Le-Viger, les suspensions d'Hélène Caperna,
formes abstraites énigmatiques, surprennent. Ces sculptures légères faites
de rotin et de matériaux fragiles flottent au moindre souffle :

Suspension H

Les suspensions d'Hélène Caperna se marrient très bien avec les réalisations textiles
monumentales de Lili Bel : un tissage de fils de lin tendus sur une structure en bois.

Lili Bel

 

Suspensions H

Voici une maquette permettant de visualiser l'œuvre textile de Lili Bel
en entier (le portail de l'église donne une idée de l'échelle) :

Maquette Lili Bel

C'est un travail éphémère, un dialogue avec le lieu investi (ici, une église).

Autre lieu, autre artiste : Nadine Richard. Inspirée et passionnée par les tissus
et les couleurs, cette artiste parisienne a expérimenté pendant une année,
pour le Festival du lin, un matériau brut et rustique : la filasse de lin. 

« Toute ma démarche, dit Nadine Richard, consiste à utiliser cette fibre
pour élaborer une pièce délicate. Pour cela, je dompte la filasse de lin
en lui imprimant un mouvement subtil fait de boucles et de spirales,
de nattes et d'arabesques. De plus, mes œuvres sont, le plus souvent,
en 3 dimensions et deviennent de véritables sculptures où le grillage,
en donnant du volume, trouve toute sa place. »

Nadine Richard1

Nadine Richard2

« Pour parachever mon travail, j'introduis dans mes pièces des rubans d'organza,
des fils de couleur, des perles et autres objets qui donnent à la filasse de lin 
une certaine noblesse, une vraie légèreté et un brin de fantaisie. »

Nadine Richard3

Connaissez-vous le pojagi ? Moi je n'avais jamais entendu parler de cette
technique. Le pojagi est une sorte de patchwork aux coutures visibles,
plus ou moins transparent selon les tissus utilisés (lin, soie, coton...).
Apparu pour la première fois en Corée, au XII ème siècle, lors de
cérémonies boudhistes, il avait aussi des usages différents selon
le rang : dans la noblesse, il servait à envelopper des vetements
précieux tandis que pour le peuple, il protégeait la nourriture 
des insectes ou la conservait au chaud.
Maryse Allard est une artiste qui travaille le lin très fin, la soie...
Elle réalise des œuvres transparentes d'une grande délicatesse
aussi belles à l'endroit qu'à l'envers :

Maryse Allard1

Maryse Allard2

La plume est en boutis.

Maryse Allard3

Il y avait, bien évidemment, un Salon où 80 exposants proposaient
à la vente tissus, laine, matériel de couture et autres tentations...
Rien acheté, mes placards débordent, il est temps d'être raisonnable !
Par contre, j'ai découvert un joli stand que je ne connaissais pas et que
 je n'avais encore jamais vu sur un Salon : il s'agit de l'Atelier la Poupée.
En cherchant sur Internet, j'ai retrouvé l'univers poétique de cette
créatrice. J'aime tout particulièrement ses boîtes anciennes :

Boite Atelier la Poupée

Un peu de feutrine, quelques points de broderie, de vieux papiers...
tout un univers. Une petite visite s'impose , c'est ICI.

Posté par Moutie à 07:58 - Promenades, découvertes - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

mardi 7 juillet 2015

Festival du lin et de l'aiguille

Nous voulions de la fraîcheur, nous en avons eu, même un peu trop : 12°
dimanche midi à Fontaine-Le-Dun avec, en prime, des trombes d'eau !

Pour cette 24e édition du Festival du lin, trois jours de festivités pour
découvrir le lin sous toutes ses formes et sous toutes ses coutures.
Une occasion de faire connaissance avec une belle région et de voir
certains sites qui ouvrent spécialement leurs portes pour ce festival.

J'aime la belle couleur de ces champs de lin qui ondulent sous le vent :

Champ lin

Cette année encore nous arrivons trop tard, il ne reste plus que
quelques fleurettes bleues, c'est dommage :

Fleurs lin

Avec le rouge des coquelicots, quel beau tableau !

Lin et coquelicots

Dans un prochain message, je vous parlerai des expositions
et des artistes qui ont su retenir mon attention.
 

Posté par Moutie à 07:15 - Nature - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :

vendredi 3 juillet 2015

La Venise verte

Vous avez chaud ? Moi aussi. Alors si le cœur vous en dit,
je vous emmène faire une balade en bateau dans le marais
poitevin que l'on appelle aussi la Venise verte.

Le marais poitevin est la seconde zone humide de France après la Camargue.
C'est un espace naturel protégé entièrement façonné par l'homme.

Nous allons à Coulon, gros bourg traversé par la Sèvre niortaise :

Coulon1

Les barques typiques de la région sont des plates qui peuvent naviguer 
dans très peu d'eau grâce à leur fond parfaitement plat. On les
manœuvre à la rame ou à la pigouille (perche).

Coulon2

Coulon3

Attention, l'embarquement est imminent :

Coulon4

Pour avoir un peu de fraîcheur, nous allons parcourir les canaux
et glisser lentement sous les ombrages.

Conche marais poitevin 

Les arbres que nous allons rencontrer sont des peupliers et des frênes
têtards (à grosse tête comme leur nom l'indique).

Peupliers marais poitevin

Je crois que nous sommes suivis :

Conche2 marais poitevin

On voit peu d'oiseaux dans le marais poitevin, à part des corbeaux et des canards.
Par contre, il y a beaucoup de ragondins. Ces gros rongeurs semi-aquatiques
sont nuisibles car ils minent les berges en creusant leur terrier.
Savez-vous que l'on fait du pâté de ragondin ? (je n'ai pas eu envie d'y goûter...).
Les anguilles et les écrevisses me tentent beaucoup plus !

Les vaches sont particulièrement bien adaptées aux prairies humides. Elles ne
 souffrent ni de la soif, ni de la faim et en plus, elles voyagent... en barque !

Vaches marais

J'espère que vous avez aimé ma promenade rafraîchissante. 
Une dernière photo avant de se quitter :

Berge conche

Ce week-end, je pars en Normandie au Festival du lin et de l'aiguille.
Là-bas, les températures seront supportables. 

Posté par Moutie à 06:49 - Promenades, découvertes - Commentaires [5] - Permalien [#]

jeudi 2 juillet 2015

Patience, patience, tout arrive !

La canicule a tout de même du bon, elle me permet de rester
à la maison l'après-midi et de faire un peu de broderie.

Voilà ma quatrième partie de l'abécédaire de Gazette :

Abécédaire Gazette 4 

Quant à Denise, ma coéquipière, elle vole et plus rien ne l'arrête :

Abécédaire Gazette 7Denise

 

Posté par Moutie à 06:45 - Broderie - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :

samedi 27 juin 2015

Pour la ménagère de plus de 60 ans

 Quand les mamies vont faire leurs achats au supermarché, qu'importe 
si elles ont oublié leurs lunettes pour voir de près car les caddies sont
équipés d'une loupe pour déchiffrer les étiquettes des produits :

Caddies loupe
Vu dans un supermarché en Allemagne.

Pour la ménagère de plus de 60 ans qui part en vacances 
(à condition qu'elle ne soit pas claustrophobe) :

Minicaravane
Vu à Royan (Charente-Maritime).

Et pour toutes les autres qui aiment bien se faire remarquer :

Show bike 2015
Vu également hier après-midi à Royan (un trike se rendant au show bike 
qui a lieu à Montalivet, en Gironde, ce week-end).

Posté par Moutie à 08:26 - Promenades, découvertes - Commentaires [6] - Permalien [#]


jeudi 25 juin 2015

Une histoire d'eau

Au pied des collines de la Forêt-Noire, Fribourg-en-Brisgau est une ville où il fait 
bon se promener. Mais attention, la ville possède une particularité : de minuscules
canaux serpentent au gré des rues et des ruelles du centre historique.
On les appelle des Bächle. Pas question d'être dans la lune,
il vaut mieux regarder où l'on met les pieds :

Caniveau Fribourg

À l'origine, ils constituaient une réserve d'eau pour la ville. Aujourd'hui,
ces profonds caniveaux toujours alimentés en eau propre font le 
bonheur des gamins. On chausse ses bottes et on patauge 
et quel magnifique terrain de jeu pour les moussaillons !

Ne sont-ils pas tentants ces jolis petits bateaux colorés
qui ne demandent qu'à voguer au fil de l'eau ?

Petits bateaux Fribourg

 

Posté par Moutie à 07:30 - Voyages - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :

vendredi 19 juin 2015

La vieille ville de Burghausen

Burghausen est une ville bavaroise de 18 150 habitants connue pour
son château mais aussi pour ses belles maisons anciennes.

La maison Barbarino et sa façade néo-classique :

Maison Barbarino

La suivante est particulièrement remarquable. C'était ici que siègeait 
autrefois le gouvernement du prince-électeur :

Burghausen 1 

Le château (vu précédemment) domine la ville :

Burghausen2 

Les façades peintes de différentes couleurs sont du plus bel effet :

Burghausen3

Burghausen4

Burghausen5 

L'église de l'Ange gardien :

Burghausen6

Il faut que je vous montre également les belles enseignes de la ville : 

Enseigne hôtel vill

Enseigne Burghausen 

Enseigne Burghausen2

À quelques kilomètres de Burghausen, une très belle église
baroque mérite une visite. Il s'agit de l'église de Marienberg (1765) :

Eglise Marienberg

Il faut monter 50 marches avant d'atteindre le portail de l'église :

Eglise Marienberg entrée

Comme dans toutes les églises baroques, l'intérieur est extrêmement chargé :
des angelots, des dorures, des peintures... Voyez plutôt :

Eglise Marienberg 1

Eglise Marienberg2

Le plafond est une œuvre de l'artiste Martin Heigl (1762-1764) :

Plafond eglise Marienberg

L'église est très lumineuse, les décors sont magnifiquement 
mis en valeur grâce aux murs blancs.

Eglise Marienberg orgue

Eglise Marienberg intérieur2

Une pendule à l'intérieur d'une église, ce n'est pas courant n'est-ce pas ?

Les généreux donateurs avaient une place attitrée :

Eglise Marienberg bancs

Et... cerise sur le gâteau, quatre squelettes habillés de riches costumes
(des reliques de saints) sont présentés dans des vitrines.
Je vous laisse imaginer...

Posté par Moutie à 19:09 - Commentaires [8] - Permalien [#]

Le château le plus long d'Europe

Je veux parler du château de Burghausen situé à la frontière
entre la Bavière et l'Autriche. Les ducs de Bavière en firent la plus grande
forteresse d'Allemagne et la plus longue. Sur un éperon rocheux étroit, la
 forteresse étire sur plus d'un kilomètre son mur d'enceinte ponctué
de créneaux et de tours. Une vue de loin (dans le brouillard) :

Château Burghausen

Château Burghausen2

Nous allons, bien sûr, aller le voir de plus près.
Le château proprement dit est précédé de six cours.

Dès l'entrée, la tour de l'horloge située dans la sixième cour :

Tour horloge Burghausen

Les bâtiments construits le long des remparts sont aujourd'hui convertis
en lieux résidentiels ou en musées. Voici quelques jolies maisons
situées dans l'enceinte du château :

Maison résidentielle Château Burghausen1 

Maison résidentielle château Burghausen

Toits château Burghausen

 Chaque cour est séparée par une porte, dans le genre de celle-ci :

Porte 1 château Burghausen

ou encore de celle-ci :

Porte 2 château Burghausen

Les poivrières (tours rondes) de la troisième cour :

Poivrières château Burghausen

La tour de l'armurerie et son curieux toit :

Tour armurerie château Burghausen

Remparts château Burghausen

 Penchons-nous au-dessus des remparts pour voir la vue. 

D'un côté, un lac aux eaux très vertes :

Panorama château Burghausen

De l'autre côté, un large panorama sur la vieille ville de Burghausen 
et la rivière Salzach :

Burghausen

Burghausen2

Nous irons voir ses belles maisons colorées de plus près prochainement.

Poursuivons notre promenade afin d'atteindre, enfin, le très austère château :

Cour château Burghausen

Cour château Burghausen2

 Nous n'avons pas eu le temps de le visiter, pas trop envie non plus.

Encore un kilomètre à faire à pied avant de rejoindre notre voiture !
Un kilomètre à pied, ça use, ça use...

Posté par Moutie à 07:45 - Voyages - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,

mercredi 17 juin 2015

Où est passée Mémé ?

Vous vous souvenez de Mémé prenant son bain dans l'Age de glace 4 ?
Pour ceux qui ne voient pas de quoi je parle, cliquez sur Vidéo.

Afin de ne pas oublier ce bon moment de rigolade en famille, avec 
des Nains un tant soit peu moqueurs... mémé Moutie
a trouvé une idée de T-shirt pour cet été :

Mémé orties

Expression typiquement française brodée au point arrière sur un T-shirt.

Si vous me croisez cet été sur les chemins de Provence (ou d'ailleurs),
vous allez facilement me reconnaître !

Envie d'acheter l'authentique, le vrai de vrai, allez faire un tour par .
Il existe aussi en sweat-shirt.

Posté par Moutie à 07:28 - Broderie - Commentaires [10] - Permalien [#]

lundi 15 juin 2015

Voilà le piécé n°8

Ce fut laborieux, très laborieux !

Piécé 8

Nous allons laisser reposer le tout un bon mois.

Pour me détendre, je fais des minisapins :

Minisapins

Fille Aînée m'a parlé de marché de Noël, de décorations à accrocher dans le sapin...
alors ça m'a donné envie. Pour une fois, je ne vais pas être en retard.

Posté par Moutie à 08:44 - Couture, patchwork - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags :