Carton et chiffons

Touche à tout : broderie, patchwork, cartonnage, miniatures, petits bricolages décoratifs, promenades, lectures, tricot

mardi 15 mai 2018

Le temple de Ségeste

Aujourd'hui, nous quittons la ville de Palerme pour aller respirer dans la campagne
Nous allons sur le site archéologique de Ségeste situé à 70 km à l'ouest de la capitale.

C'est une très ancienne cité grecque érigée par les Élymes. Il ne reste aujourd'hui
qu'un temple merveilleusement bien conservé et un théâtre.

Une petite route serpente dans la campagne, le temple apparaît peu à peu
perché au sommet d'une colline.

Temple Ségeste 1

Le temple de Ségeste a été érigé entre 430 et 420 avant J.C.
Il n'a pas de toit car il n'a jamais été terminé. Ses 36 colonnes doriques sont remarquables :

Temple Ségeste 2

Temple Ségeste 3

Temple Ségeste 4

Admirons la vue sur la campagne environnante :

Ségeste campagne

Malheureusement, ce jour-là le soleil n'était pas au rendez-vous.

De l'antique Ségeste, il reste également un théâtre. Situé au sommet
de la colline avoisinante, ce théâtre a été construit à peu près
à la même époque que le temple.

Pour aller jusqu'au théâtre, on peut, soit prendre une navette,
soit faire le trajet à pied (environ 2 km). Mieux vaut y aller à pied
pour prendre le temps d'admirer le paysage et les vues dominantes sur le temple.
Nous avons choisi la seconde option mais c'était sans compter avec la pluie.
À la fin de la balade, nous étions trempés comme des soupes !

Temple Ségeste 5

Théâtre Ségeste

Pus de 3 000 spectateurs pouvaient prendre place sur ces gradins.

Être touristes, c'est parfois dur, dur !

Posté par Moutie à 09:26 - Voyages - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

dimanche 13 mai 2018

Voir Palerme

Petite escapade en Sicile en ce mois de mai. Pas de chance, nous n'avions
pas choisi la bonne semaine car il a plu presque tous les jours !

« Tout d'abord, Palerme déroute et puis la magie opère... »
peut-on lire dans le guide Michelin.

Je dois avouer que Palerme nous a beaucoup déroutés.
C'est sale, excessivement sale : des monceaux d'ordures traînent partout,
les caniveaux ne sont pas balayés,les vieux meubles
et les vieux matelas sont abandonnés sur les trottoirs.
J'ai cherché où pouvait bien se nicher le charme mais je n'ai pas trouvé.

Le trafic automobile est très important, il est difficile de circuler et quasi impossible
de se garer vu l'absence de parkings. Il est interdit de rentrer en voiture dans la ZTL
du centre historique (zone à trafic limité) sous peine d'amende.
La solution consiste à marcher.

Que dire de la conduite des Siciliens ? Elle est dangereuse et très fantaisiste :
ils ne respectent pas les limites de vitesse, klaxonnent sans arrêt, remontent les files
de bus en sens inverse, doublent à droite, téléphonent en conduisant...

Ceci dit, le centre historique de Palerme ne manque pas d'intérêt. Si vous aimez
les églises baroques, il y en a de nombreuses. La plus célèbre est l'église du Gesù :

Eglise del Gesu

 Nous sommes passés assez rapidement car M. Moutie n'apprécie
que très modéremment les décors chargés, les putti...
Tous ces petits anges joufflus lui donnent des boutons !

Eglise del Gesu2

Eglise_del_Gesu_3

 Par contre, nous avons admiré tous les deux les splendides mosaïques
de l'église Santa Maria dell'Ammiraglio (La Martorana).
De l'art byzantin par excellence :

La Martorana 1

La Martorana 2

La Martorana 3

La Martorana 4

Il y avait tellement de visiteurs que l'on avait l'impression d'être dans le métro
parisien aux heures de pointe ce qui est peu propice au recueillement, dommage !

Pour changer d'ambiance, nous sommes allés visiter les catacombes des Capucins :
environ 8 000 momies vêtues de pied en cap et plus ou moins bien conservées.
Les hommes sont suspendus au mur et les femmes, en général, sont couchées.
La plupart datent du XIXe siècle.

Dans leurs testaments, les intéressés demandaient à être conservés
avec un certain type de vêtements liés à leur profession
mais certains voulaient être habillésà la mode de leur époque (avec cravate,
gilet ou robe élégante...). Leurs parents venaient les visiter, non seulement pour prier,
mais aussi pour les maintenir présentables. Même morts, il fallait rester dignes !

La momie en meilleur état est celle de Rosalia Lombardo, deux ans, décédée en 1920.
Touchant de voir cette petite fille qui semble dormir tranquillement sous sa couverture.
Elle a conservé son nœud rose dans ses boucles blondes.

Une étrange balade au milieu des morts...
Âmes sensibles s'abstenir, allergiques à la poussière également.

Vous ne verrez pas de photos car elles sont interdites (les moines capucins
veillent et rappellent à l'ordre les contrevenants).

La suite de mon récit de voyage bientôt, si vous le voulez bien.

Posté par Moutie à 08:46 - Voyages - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

vendredi 11 mai 2018

Expo boutis à Caissargues

Boutis Caissargues

Caissargues se trouve près de Nîmes, dans le Gard.

J'y étais hier et j'ai vu des merveilles.
Voici quelques photos :

Boutis traditionnel

 Un jupon de mariée exceptionnel :

Jupon mariée
Jupon de mariée piqué et boutis “Aiguille d'or 2014” à Trets (13).
2200 heures de piqûres et bourrage.

Boutis traditionnel2

Toutes les œuvres présentées sont tellement haut de gamme qu'il est impossible
de faire une sélection.

Boutis traditionnel3

Des boutis modernes que j'aime beaucoup également :

Boutis moderne1
Sarkis DERDERIAN, le boutis au masculin.

Dominique FAVE et ses boutis sur soie colorée :

Boutie soie1

Boutie soie 2

et ses bijoux très originaux :

Bijou D


J'ai découvert et admiré le travail de Marie Schoefer, restauratrice de textiles et costumes.
Je regarderai maintenant d'un autre œil les vieilles courtepointes usagées.

Une très belle exposition avec des exposants très aimables
qui partagent leur passion avec les visiteurs.

Posté par Moutie à 08:49 - Broderie - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags :

samedi 28 avril 2018

Petit bricolage d'un après-midi

J'ai retrouvé dans mon atelier des petites corbeilles rustiques
que j'avais achetées, un jour, dans un vide-greniers :

Corbeille vide

Avec quelques bouts de tissus et quelques galons, les corbeilles
sont beaucoup moins rustiques :

Corbeilles habillées 1

Corbeilles habillées 2

Pour l'occasion, j'ai dégainé mon pistolet à colle.

Posté par Moutie à 07:06 - Petits bricolages - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags :

mercredi 25 avril 2018

Le plus vieux cinéma de France et d'ailleurs

L'Éden-Théâtre de La Ciotat construit en 1889 accueille durant l'automne 1895
des démonstrations du cinématographe inventé par Louis Lumière.

La première séance commerciale, avec 19 films Lumière, a eu lieu
le 21 mars 1889 en présence de 250 spectateurs.

Pendant un siècle, l'Éden est une salle populaire où alternent cinéma,
théâtre et music hall.

Restaurée à l'identique en 2013, l'Éden-Théâtre est la doyenne mondiale
des salles de cinéma en activité.

Eden Theatre1

Eden Theatre 2

Pour voir l'arrivée du train en gare de La Ciotat, comme les spectateurs de 1889
l'ont vue, il suffit de cliquer ICI.

La famille Lumière possédait une résidence à La Ciotat ce qui explique le choix de cette gare.

Posté par Moutie à 07:16 - Promenades, découvertes - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

dimanche 22 avril 2018

De Cassis à La Ciotat

Depuis quelques jours, le temps est estival : du soleil à gogo,
de la chaleur... Les conditions sont idéales pour aller voir la mer.

Et hop c'est parti, direction Cassis et la grande bleue !

Le site naturel des Calanques est aujourd'hui un site protégé de l'urbanisation.
La calanque de Port Miou est la plus sinueuse et la plus longue (1500 m).
C'est désormais un abri pour les bateaux.

Calanque Port Miou1

Calanque Port Miou3

Les falaises calcaires ont été exploitées de 1900 à 1981.

Il fait bon jeter l'ancre dans ces eaux vertes et bleues :

Calanque de Port Miou 2

Une petite balade au bord de l'eau s'impose.

DSC00664

Le cap Canaille (363 m d'altitude) se démarque par sa couleur. Contrairement au calcaire
blanc des Calanques, ici ce sont des grès et des galets siliceux
qui lui donnent sa couleur brune :

Cap Canaille

C'est dans ce lieu paradisiaque que l'avion de Saint-Exupéry a disparu en mer en 1944.

Une très belle route touristique, la route des crêtes, permet
d'admirer des paysages à couper le souffle et de rejoindre La Ciotat.

Route des crêtes1

Route des crêtes2

Route des crêtes3

La Ciotat est en vue :

La Ciotat

À La Ciotat, nous irons au cinéma. À bientôt.

Posté par Moutie à 08:20 - Promenades, découvertes - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags :

dimanche 15 avril 2018

Entre les deux mon cœur balance

Depuis mon plus jeune âge, j'aime lire, j'aime toucher les livres,
les feuilleter, les sentir sous mes doigts.

M. Moutie qui ne partage pas ma passion me dit que le livre sur papier
n'a plus d'avenir, qu'il va disparaître au profit du livre numérique. Rabat-joie !

Il y a quelque temps, mes filles m'ont offert une liseuse.
Pas très convaincue, j'ai mis longtemps avant de commander un premier livre.
Et puis, je me suis habituée à lire sur un écran.
Je dois reconnaître que c'est bien pratique en voiture, en avion, en vacances.
On glisse sa bibliothèque dans son sac à main. Inutile de traîner
d'énormes pavés dans son sac de voyage, on a tout sous  la main. Quel bonheur !

Ma liseuse avait besoin d'une pochette, une pochette maison bien entendu.
En voici une première :

Pochette liseuse1

Et puis une seconde :

Pochette liseuse2

 

Posté par Moutie à 09:17 - Couture, patchwork - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags :

jeudi 5 avril 2018

Petite balade dans la garrigue

Si je vous dis garrigue, vous pensez paysage méditerrannéen avec des arbustes
épineux adaptés à la sécheresse, du thym, du romarin...
 Vous avez raison, c'est tout à fait ça.

Mais au printemps, la garrigue réserve de belles surprises.
À deux pas de chez moi, on peut admirer en ce moment plein d'iris sauvages
qui poussent dans un sol très caillouteux. Ce sont des iris nains :

Iris 2

Vous préférez les violets ? Il y en a aussi.

Iris 1

Ces derniers ne sont pas mal non plus :

Iris 3

Et au milieu de tous ces iris, des orchidées sauvages :

Orchidée 1

Orchidée 2

C'est la première fois que je rencontre ce genre d'iris. Un régal pour les yeux !

Posté par Moutie à 08:46 - Nature - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : ,

mardi 3 avril 2018

Manderley for ever

J'avais environ 18 ans quand j'ai lu Rebecca de Daphné du MAURIER.
J'avais adoré ce roman. Plus tard, j'ai vu le film Rebecca d'Alfred Hitchcock et
 j'ai continué à rêver : Maxim de Winter, madame Danvers, le superbe manoir de
Manderley en Cornouailles...

Depuis l'âge de douze ans,Tatiana de ROSNAY se passionne pour la célèbre romancière
anglaise. Loin d'avoir la vie lisse d'une mère de famille, elle fut une femme secrète,
indépendante dont l'œuvre reflétait les tourments.

Tatiana de ROSNAY met ses pas dans ceux de Daphné du MAURIER le long des côtes
de Cornouailles battues par les vagues, nous fait découvrir les vieux manoirs qu'elle
aimait tant et qui l'ont inspirée. Elle nous parle de ses coups de cœur
(pour Paris notamment), de ses amours secètes.

Manderley for ever

Dans cette biographie romancée, j'ai découvert avec plaisir une femme complexe pour
qui l'écriture était une passion dévorante qui passait avant mari et enfants.

« La liberté, celle d'écrire, de marcher, de flâner, de gravir une colline,
de sortir un bateau, d'être seule. » (D. du MAURIER)

Ah, je retournerais bien en Cornouailles, le livre à la main cette fois-ci !

Posté par Moutie à 09:31 - Lecture - Commentaires [4] - Permalien [#]

mercredi 28 mars 2018

Un nid douillet pour mes clefs

En me baladant sur Pinterest (encore et toujours Pinterest !) j'ai découvert
de ravissants couvre-clefs tous plus attirants les uns que les autres.
Mes clefs méritaient bien de tels nids douillets, me suis-je dit.

Je vous présente le petit chien à sa mémère :

Couvre clefs 1

Un peu long à coudre car j'ai un peu tâtonné.
Avez-vous remarqué le bouton en forme d'os ?

Le couvre-clefs La Noiraude a été plus vite fait car j'avais du tissu blanc
à taches noires qui convenait bien pour une vache :

Couvre clefs 2

Il lui fallait une clochette (j'ai trouvé ça par hasard dans mes réserves).

Je pense qu'il y en aura d'autres car je me suis bien amusée.
Pendant ce temps-là, je ne raccourcis pas mes rideaux mais ce n'est pas grave.

Posté par Moutie à 07:19 - Couture, patchwork - Commentaires [5] - Permalien [#]