Carton et chiffons

Touche à tout : broderie, patchwork, cartonnage, miniatures, petits bricolages décoratifs, promenades, lectures, tricot

vendredi 30 décembre 2011

Le calisson d'Aix

Le calisson, friandise typiquement provençale est une spécialité
d'Aix-en-Provence dont les origines sont très anciennes. C'est un
 mélange d'amandes et de fruits confits (melon et orange 
en principe) avec du sirop et de l'eau de fleur d'oranger. 

Cette friandise est posée sur un fond de pain azyme
et le dessus est glacé au sucre :

Calissons

Au XVIIe siècle, on les distribuait aux fidèles au cours d'une
cérémonie religieuse en souvenir de la peste de 1600.
De nos jours, inutile d'aller à l'église pour se régaler...

Posté par Moutie à 07:41 - Autre - Commentaires [9] - Permalien [#]

Commentaires

    Une de mes friandises préférées !!
    Maryline

    Posté par Les clés de ma.., vendredi 30 décembre 2011 à 08:12
  • c'est trop bon ,j'en mangerais sur la "tête d'un galeux"

    Posté par Lotus, vendredi 30 décembre 2011 à 08:31
  • Miaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaam !!!

    Posté par Nadine, vendredi 30 décembre 2011 à 10:32
  • moi je les mangerais "sur la tête d'un pouilleux "!!!!! mdr domi

    Posté par domino34, vendredi 30 décembre 2011 à 11:02
  • Oh que c bon ça !!!!

    Posté par Mylène-5, vendredi 30 décembre 2011 à 11:17
  • Bonjour,

    Excellent ses calissons souvenir d'enfance un oncle m'avait offert une boîte
    A bientôt et "Très Bonne Année 2012" de la joie du bonheur
    A bientôt
    Bernadette

    Posté par Bernadette, vendredi 30 décembre 2011 à 11:45
  • Oh que j'aime ....

    que j'adooooooore même !!! mais je vois que je ne suis pas la seule ?
    bisous picards

    Posté par mamiemo, vendredi 30 décembre 2011 à 13:02
  • c'est doux et délicieux
    bonne fin d'année

    Posté par mounia, vendredi 30 décembre 2011 à 14:20
  • J'adore aussi et heureusement qu'on n'est plus obligé d'aller à la messe pour en déguster sinon je ferais "vache maigre"....
    Bisous

    Posté par minimique, lundi 2 janvier 2012 à 12:08

Poster un commentaire