Carton et chiffons

Touche à tout : broderie, patchwork, cartonnage, miniatures, petits bricolages décoratifs, promenades, lectures, tricot

vendredi 8 novembre 2013

Un cétacé égaré

Mon histoire n'est pas récente. Tout a commencé en janvier 1885
lorsqu'un petit garçon de Luc-sur-Mer, en Normandie, eu la peur de sa
vie en découvrant un énorme « monstre » échoué sur la plage. Il s'agissait,
 en fait, d'une baleine de 19 m de long et de 12 m de tour de taille. Son poids fut
estimé à 40 tonnes. On n'avait pas vu pareil animal sur les côtes normandes depuis
  longtemps. Les curieux arrivèrent par trains entiers pour voir et toucher « la bête ».
Mais que faire de ce cétacé qui commençait à sentir extrêmement mauvais ?

On vit venir un naturaliste de Paris pour dépecer l'animal. Le squelette fut
vendu à la ville de Caen qui l'exposa dans une ancienne église pendant 42 ans,
puis au jardin des plantes. Mais comme ce squelette devenait très encombrant,
on décida un jour de le détruire. En 1937, le maire de Luc-sur-Mer proposa
alors de le reprendre et de l'exposer sous un hangar dans le jardin de la mairie.

De nos jours, « la baleine de Luc » attire toujours les curieux :

Baleine Luc1

On a même fait une grotte artificielle pour abriter l'extrêmité de la queue.

Une photo de face permet de voir les fanons de la baleine :

Baleine Luc 2

 

Baleine Luc3

Posté par Moutie à 09:38 - Promenades, découvertes - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires

    Merci pour ce fait divers très intéressant et que j'ignorais

    Cela donne envie de faire un saut dans le Calvados et pourquoi pas emmener les petits enfants.

    Posté par michele, vendredi 8 novembre 2013 à 12:50
  • C'est impressionnant,on se sent petit à côté
    Tiens je n'avais pas connaissance de ce squelette auparavant et pourtant nous sommes venus de nombreuses fois à St Luc en vacances ,nous y avions notre restaurant pour déguster les plateaux de fruits de mer

    Posté par Lotus, vendredi 8 novembre 2013 à 20:42

Poster un commentaire