Carton et chiffons

Touche à tout : broderie, patchwork, cartonnage, miniatures, petits bricolages décoratifs, promenades, lectures, tricot

mercredi 8 octobre 2014

La confiance

La confiance, selon le dictionnaire Larousse, c'est le sentiment de
quelqu'un qui se fie entièrement à quelqu'un d'autre ou à quelque chose.

La ferme située derrière notre chez-nous actuel propose
un self-service d'un genre particulier :

Self service

Il ne s'agit bien sûr que d'un dépannage mais bien pratique tout de même.
Si à huit heures du soir, je m'aperçois que mon réfrigérateur est désespéremment
vide, je peux foncer en quatrième vitesse jusqu'à la ferme.
Inutile de déranger la fermière, je me sers moi-même (le self est dans la rue).
Qu'y a-t-il dans le petit réfrigérateur posé sur le banc ?

Self service2

Il y a habituellement : des confitures et des saucisses maison 
plus des œufs extra-frais.

La caisse en bois près du réfrigérateur renferme des pommes de terre nouvelles.
En cette saison, on peut également acheter des tomates et des potirons :

Tomates Self

Potirons Self

Comme les prix sont indiqués sur les différentes denrées, on calcule soi-même
la somme que l'on doit payer et on dépose ses francs (suisses) dans une
petite tirelire située à côté de la porte d'entrée de la maison.
Quand vous avez consommé les produits, rapportez l'emballage SVP.

Que pensez-vous de mon self-service ? Pensez-vous que cette formule
pourrait marcher dans votre village de France ou d'ailleurs ?

Je n'imagine pas un instant un self de ce genre dans mon village de Picardie.
Quel dommage, c'est tellement agréable la confiance !

Posté par Moutie à 07:37 - Vie quotidienne - Commentaires [21] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires

    Ce service ne pourrait pas fonctionner en France,un exemple un producteur l'a testé en Alsace avec la vente de glaïeuls,,les gens se servaient et ne payaient pas et la caisse ,même avec peu d'argent a été volée plusieurs fois!
    Chez mon amie en Autriche ce service fonctionne très bien,tu peux même y acheter ton journal au coin de la rue et mettre ton obole

    Posté par Lothus, mercredi 8 octobre 2014 à 07:53
  • Bonjour AH !!!!! Oui ,en Picardie !!! C'est impossible,,
    mais j'ai vue ça en Angleterre et au Québec ......
    La confiance dans nos villages serait possibles ,mais il y a du passage !!!,
    Une population parallèle ,dépourvu de confiance ,,,

    Posté par Isabelle 57, mercredi 8 octobre 2014 à 08:07
  • Ici en Belgique, inconcevable. Je crois que c'est un état d'esprit plus... comment dire... "germanique" qui le permet. Mais qu'est-ce que j'aimerais! Profitez bien de ce séjour avant le retour dans la rude réalité du nord.

    Posté par flore-et-berthe, mercredi 8 octobre 2014 à 08:35
  • Ici tous les dimanches, le journal est posé sur une table devant le café restaurant sur la place du village, et chacun vient chercher son exemplaire et le paye. Çà fait des années que çà dure. C'est en France, au Pays Basque....
    J'ai connu çà aussi en Autriche.

    Posté par nicole, mercredi 8 octobre 2014 à 09:30
    • Merci Nicole... il n'y a pas que des « brebis galeuses » en France !!!
      Il y a encore plein de gens honnêtes, heureusement.

      Posté par Moutie, mercredi 8 octobre 2014 à 11:50
  • J'ai testé cette formule en Hollande avec des fruits et légumes et des oignons de tulipes, c'était très chouette !

    Posté par Denise, mercredi 8 octobre 2014 à 09:38
  • Waouhh, j'adore cette idée. Mais effectivement je ne suis pas persuadée que ça pourrait marcher partout. Dommage...

    Posté par Cadette, mercredi 8 octobre 2014 à 09:42
  • Après avoir vu hier au soir l'émission sur le gaspillage on pourrait peut-être tester cette formule en faisant de tous petits prix ou en donnant puisque beaucoup de produits partent à la benne ce qui est tout de même scandaleux quand on sait que tant de personnes ne mangent pas à leur faim !!!

    Posté par Denise, mercredi 8 octobre 2014 à 09:45
  • J'ai vu ça dans de nombreux pays...Nouvelle Calédonie, Nouvelle Zélande, Hawaï.... Je doute de l’honnêteté des Français malheureusement.... Si j'avais encore des poules je l'aurais peut être tenté pour vendre leurs œufs dans le chemin devant chez moi....

    Posté par Nat, mercredi 8 octobre 2014 à 09:53
  • Oh le pied! Ca marcherait sur mon Ile Chaude et Humide pour sur mais le frigo serait souvent vide et la caisse pleine. En Angleterre, c'est effectivement le journal que l'on achète comme ca. En France, on peut toujours essayer mais faudrait mettre un GPS dans la saucisse pour retrouver le coupable.

    Posté par Fille Ainee, mercredi 8 octobre 2014 à 10:15
  • Magnifique idée qui malheureusement ne peut plus fonctionner chez nous.... Dommage !!!

    Posté par La Tortue, mercredi 8 octobre 2014 à 11:36
  • Je suis française, vous êtes françaises, nous adhérons toutes à l'idée. Pourquoi douter de nos compatriotes ????
    J'ai souvent payé ainsi le camping, l'utilisation de la machine à laver et/ou du sèche-line en Norvège...
    Alors pourquoi pas chez nous ?

    Posté par jolimoidemai, mercredi 8 octobre 2014 à 14:24
    • Cet après-midi, en me promenant dans le village d'à côté, j'ai trouvé un
      autre self service du même genre (situé au bord d'une route passante) et
      un autre encore pour acheter des œufs. Le self de mon village n'était
      donc pas un cas particulier. Bravo à tous ces gens confiants !

      Posté par Moutie, mercredi 8 octobre 2014 à 18:43
  • J'ai connu ce système en Bretagne (à Arzon exactement) il y a bien 25 ans;c'était pour du cidre. La caisse où l'on prenait les bouteilles pleines, côtoyait celle où l'on ramenait les "cadavres" vides, dans le couloir de la maison d'une dame et l'assiette où l'on posait notre obole siégeait sur un tabouret à côté de la porte.
    Il y a 2 ans, j'ai vu ce principe en Ardèche du sud (à Laurac-en Vivarais) et les fruits et légumes étaient en bord de route dans le village et la boîte aux lettres servait de tire-lire! Je ne sais pas pour vous toutes, mais pour ma part, j'apprécie hautement la confiance de ces gens qui ont encore le sens des valeurs humaines.

    Posté par Sabine, mercredi 8 octobre 2014 à 16:08
    • Moi aussi j'apprécie hautement et je suis prête à acheter leurs produits
      même s'ils sont un peu plus chers qu'au supermarché.

      Posté par Moutie, mercredi 8 octobre 2014 à 18:38
  • malheureusement pas en France, ce qui est bien dommage,
    c'est comme pour les locations, vous trouvez quelques produits de première nécessité il suffi de les remplacer avant son départ, c'est simple et sympa !!!!
    bon après midi
    rose

    Posté par rose, jeudi 9 octobre 2014 à 15:29
  • Je ne sais pas si c'est une question de pays ... il y a des gens honnêtes (et malhonnêtes aussi, hélas !) partout.
    Ces selfs existent depuis longtemps ? Ou ça vient d'ouvrir et ils ne sont pas -encore- fait arnaquer ?

    Posté par Nadine, samedi 11 octobre 2014 à 17:11
    • Je n'ai pas fait d'enquête mais comme il y a plusieurs selfs dans le
      village, ça doit bien fonctionner.
      Ce matin, dimanche, j'ai découvert plusieurs endroits dans la rue où on
      pouvait acheter son journal en self-service. On a accès à toute une pile
      mais chacun en prend un et met ses sous dans la boîte...

      Posté par Moutie, dimanche 12 octobre 2014 à 11:22
  • J'adore ce genre d'initiatives ! Ca fait rêver d'un monde où tout le monde partagerait et sourirait à ses voisins. Hélas, je n'y crois pas beaucoup. Heureusement qu'il y a des doux dingues pour tenter ces expériences...

    Posté par ChonchonAelezig, lundi 20 octobre 2014 à 11:08
  • Cela se fait également en Allemagne. Nous achetons parfois des légumes, fruits ou confitures dans les villages de cette manière. L´artisanat maison se vend très souvent sur le devant de la porte du jardin. La confiance rêgne vraiment. C´est une mentalité que l´on ne trouve pas en France!

    Posté par liliablue, lundi 3 novembre 2014 à 10:48
    • Quel dommage que ce mode de vente n'existe pas en France.

      Posté par Moutie, lundi 3 novembre 2014 à 11:18

Poster un commentaire