Carton et chiffons

Touche à tout : broderie, patchwork, cartonnage, miniatures, petits bricolages décoratifs, promenades, lectures, tricot

mardi 14 octobre 2014

Les Suisses et le tri des déchets

Les Suisses attachent de plus en plus d'importance au recyclage
de leurs déchets. Ils recyclent tout ou presque. Bravo !
Les sacs poubelles étant taxés, l'habitant a donc intérêt à ne mettre
à la poubelle que des déchets non recyclables. 

J'habite actuellement dans un coquet village de 1267 habitants situé
dans le canton de Berne. Ne voulant pas attirer l'attention, je m'applique
à vivre scrupuleusement comme mon entourage et je trie avec application mes
déchets ménagers. Enfin j'essaie car vous allez voir que ce n'est pas évident.

Voici les consignes (la liste est longue !) :

Liste déchets ménagers

J'ai lu avec attention mais je ne suis pas sûre d'avoir tout compris.
Cela demande, je pense, quelques années de pratique.

Recommandations :
Quand je fais mes achats, j'en profite pour ramener au(x) magasin(s) où je me rends
tous les déchets qui y sont repris (bouteilles en verre et PET), piles, appareils
hors d'usage. (Le PET est du polytéréphtalate d'éthylène, une sorte de plastique. 
Je fais la savante mais j'ignorais ce terme il y a quelques jours...)

Je choisis des objets et denrées en fonction de leur bilan écologique
(économes en emballages, en énergie de production et de transport,
moins polluants et recyclables.
Je laisse sur place, autant que possible, les emballages de mes achats.

Pour les déchets verts (tonte de gazon, épluchures de légumes...), je mets
le tout sur mon compost personnel puis sur le compost communal.

Pour le recyclage du verre, il y a trois grandes bennes : une pour le verre
blanc, une pour le verre brun et un pour le verre de couleur verte.

Les papiers sont récupérés par l'école du village.

Pour les vêtements et chaussures, 4 conteneurs sont à votre disposition
(vous pouvez choisir l'association de votre choix).

Pour la récupération du métal, 2 conteneurs : un pour l'aluminium et un pour le fer.
En cas de doute, c'est simple : un aimant attire le fer blanc et non l'aluminium
(vous trouvez un aimant sur place, pour faire le test).
Attention, ce n'est pas tout. Avant de déposer vos boîtes de conserves dans
le conteneur prévu à cet effet, vous aurez pris la peine de laver vos boîtes,
d'enlever le papier, de découper le fond de la boîte puis de l'aplatir (glisser
ensuite le dessus et le fond dans la boîte avant de jeter le tout).

Un curieux appareil a attiré notre regard (M.M. était aussi perplexe que moi !) :

Conteneur métal

Cet appareil bizarre est prévu pour écraser les boîtes. Ils ont vraiment pensé à tout !

Les déchets ménagers non recyclables doivent impérativement être mis dans des sacs rouges
officiels (avec le nom de la commune). Ces sacs sont achetés (chers). On paie donc 
exactement pour la quantité d'ordures que l'on jette. C'est le principe pollueur-payeur.

Je ne suis pourtant pas une novice en matière de tri des déchets mais là, je trouve que 
c'est horriblement compliqué. Heureusement, il n'y a pas d'examen en fin de séjour...

Posté par Moutie à 07:25 - Vie quotidienne - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires

    Alors là chapeau pour ce tri! Les Suisses battent largement les Autrichiens que j'admirais pour le tri des déchets depuis de nombreuses années

    Posté par Lothus, mardi 14 octobre 2014 à 07:36
  • Bonjour Tres instructif ,ce reportage ,tres bien pour notre planette
    Mais cela demande beaucoup de temps à la ménagere ,l'homme
    n'imagine pas le bazar dans la cuisine ,ou le cellier pour réserver les
    emballages a triés ,et en France c'est Que trois poubelles !!! Courage
    pour le séjour en Suisse et son tri .

    Posté par Isabelle 57, mardi 14 octobre 2014 à 08:04
  • tri

    Tu es bien consciencieuse, bravo, mais quelle contrainte.
    J'habite Lausanne, c'est un le même topo, sauf tout ce qui est métal et alu, et tout ce qui est non recyclable c'est une fois par mois !! alors merci le recyclage pour le stockage...
    Des bennes viennent dans le quartier un jour et heure, en pleine semaine et dans l'après-midi .... et ceux qui travaillent comment font-ils ?? hé bien ils déposent sur le trottoir !!! PAS BEAU A VOIR !!!!!! Ah, j'oubliais, lors de cette récolte, nous possédons , par ménage, une carte que nous devons présenter aux personnels surveillant les bennes et les personnes pour savoir si l'on met les déchets au bon endroit.

    Posté par Dany-patche, mardi 14 octobre 2014 à 08:49
    • Merci Dany pour ce témoignage.
      En Suisse, on fait beaucoup appel aux habitants et aux commerçants
      (beaucoup plus qu'en France). Il faut avoir du temps pour faire les
      choses correctement et je comprends que cela pose problème lorsque l'on
      travaille.

      Posté par Moutie, mardi 14 octobre 2014 à 20:12
  • Tu me donnes mal à la tête avec toutes ces explications !!!! Chez nous on regroupe depuis peu les papiers, le carton, le plastique et les boîtes de conserve, dans une autre poubelle les déchets ménagers et dans une autre les déchets verts ... il va falloir bientôt BAC + 5 pour trier !!!!

    Posté par Denise, mardi 14 octobre 2014 à 09:25
  • Ca a l'air peut-être compliqué, de prendre du temps, mais je trouve ça formidable personnellement ! Recycler, éviter les déchets ! Que tout le monde soit mis à contribution, impliqué.
    Je dis bravo !

    Posté par Justine, samedi 18 octobre 2014 à 11:19

Poster un commentaire