Carton et chiffons

Touche à tout : broderie, patchwork, cartonnage, miniatures, petits bricolages décoratifs, promenades, lectures, tricot

mardi 7 avril 2015

L'esprit et la main : une exposition au Mobilier national

Pour la première fois le Mobilier national, à Paris, présente une exposition
relative à ses ateliers de restauration intitulée « L'esprit et la main :
héritage et savoir-faire des ateliers du Mobilier national ».

Tout à tour appelé Garde-Meuble royal puis impérial puis républicain,
le Mobilier national doit remplir aujourd'hui plusieurs missions.
Tout d'abord meubler les différents services et résidences du président 
de la République, du premier ministre, les ambassades de France,
les ministères... afin de valoriser le prestige de la France
et de ses grandes institutions.
Il doit également conserver et restaurer de riches collections qui regroupent
des milliers d'œuvres, reflet de quatre siècles de création ininterrompue
dans les domaines du textile, du mobilier et des bronzes.
Le Mobilier national dispose de sept ateliers de restauration : ébénisterie,
menuiserie en sièges, lustrerie-bronze, tapisserie d'ameublement, tapisserie
décor, restauration de tapis et tapisserie.

Une autre mission du Mobilier national : créer des œuvres prestigieuses
qui seront les trésors du futur (meubles design, tapisseries contemporaines).

Galerie des Gobelins1
Façade galerie des Gobelins-Mobilier national.

Galerie des Gobelins2

Galerie des Gobelins3

Le trésor le plus précieux : le travail des hommes. Dans ce lieu
extraordinaire travaille une centaine d'artisans.

Voici quelques photos de cette exposition très intéressante qui permet non
seulement de voir des artisans au travail mais aussi de parler avec eux.

Un savoir-faire incomparable pour des œuvres exceptionnelles :

Salon restauré Mobilier national

Tentures Mobilier national 

Restauratrice au travail

Registre Mobilier national

Projection d'un tapis sur l'escalier qui permet d'accéder au premier étage :

Escalier galerie Gobelins

Cette tapisserie (plus de 5 m x 3 m) nécessite de gros travaux de conservation :

Restauration tapisserie1

Le pourtour sera entièrement refait, les trous comblés :

Restauration tapisserie2

Pour le reste, il ne s'agit pas de restaurer mais de conserver.

Une fine toile de coton est tout d'abord tendue sous la tapisserie, sur
toute la superficie puis, à l'aide de fils de soie et de laine, des points 
de repiquage espacés de quelques centimètres permettront de
fixer la tapisserie sur la toile de fond pour éviter toute déformation.
Un long travail de fourmi pour choisir les coloris exacts des motifs
mais un travail passionnant qui va redonner vie à une œuvre unique
qui pourra ensuite être à nouveau exposée et admirée.

Des fils à toucher :

Fils à toucher

D'autres artisans au travail :

Restaurateurs tapis1

Restaurateurs tapis2

Une autre restauration en cours :

Restauration en cours 

Des écheveaux de laine dont les tons dégradés sont un régal pour les yeux :

Échantillons laine

Il y a plus de 1 000 pendules dans les réserves du Mobilier national,
(certaines avec un mécanisme extraordinaire), des chandeliers, des lustres...  

Lustre

Ne parlons pas des nombreux sièges qui doivent être constamment
refaits à l'identique, recapitonnés, redorés, et qui, malgré leur
grand âge doivent toujours être fonctionnels. Pas question de
 faire asseoir les hôtes de marque sur des fauteuils ordinaires ! 

Fauteuils Mobilier national

Une belle exposition à voir à la Galerie des Gobelins jusqu'au 17 janvier 2016.

Posté par Moutie à 07:48 - Promenades, découvertes - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires

    Pas sure d'aimer le style de la deco mais quel travail ! Ca me plairait tiens !

    Posté par Fille Aînée, mardi 7 avril 2015 à 11:06
    • Moi aussi, j'aurais bien aimé. Pour être restaurateur au Mobilier
      national, il faut faire 4 années d'études pendant lesquelles on apprend
      les techniques de restauration, les arts plastiques et l'histoire
      générale de l'art. C'est trop tard pour moi, dommage.

      Posté par Moutie, mardi 7 avril 2015 à 13:14
  • Quelle patience d'ange et quel magnifique travail pour restaurer tous ces trésors !!!
    Bises & bonne journée

    Posté par Petronie, mercredi 8 avril 2015 à 08:45

Poster un commentaire