Carton et chiffons

Touche à tout : broderie, patchwork, cartonnage, miniatures, petits bricolages décoratifs, promenades, lectures, tricot

mardi 18 août 2015

Sherlock enquête

Cet été, ne voulant pas bronzer idiote, j'ai décidé de faire marcher mes
petits neurones et d'enquêter sur l'histoire de notre maison provençale.
En fait, je ne m'étends plus au soleil depuis bien longtemps.
Pas envie de ressembler à une vieille momie égyptienne !

L'été, nous habitons dans un village médiéval entouré de remparts.
Notre maison et celle de nos voisins ne formaient, autrefois, qu'une seule
 et unique habitation. La maison a été divisée en deux à une date inconnue.
Les voisins ont hérité d'une tour appartenant aux anciens remparts et d'une belle
cour à arcades. L'historique escalier à vis, en pierre, a été pour nous :

Tour remparts

Escalier 

Rassurez-vous, le reste de la maison a été entièrement transformé
et nous avons tout le confort moderne.

De la fenêtre de notre chambre, nous avons une vue plongeante
sur la cour des voisins et mon œil de lynx a été attiré par une inscription
gravée dans la pierre. En y regardant de plus près, on lit 1579 :

1579

La date est suivie d'un prénom et d'un nom :

Gaspard Gerente
Gaspar Gerente.

Nous avons fait des recherches sur Internet et nous avons trouvé un document 
intéressant : François de Jarente (ou Gerente) s'est installé dans notre village 
vers 1440. En regardant l'arbre généalogique de la famille, on constate qu'il
il y a bien eu un Gaspard de Jarente dans la période qui nous intéresse.
La famille Jarente (ou Gerente) est une vieille famille de Provence.

Notre escalier serait donc du XVIe siècle et non du XVIIe comme nous le pensions.

Mon projet estival était de découvrir le nom des différentes familles ayant
occupé la maison avant nous. Je suis donc allée à la mairie pour consulter les
anciennes matrices cadastrales. Chaque mairie doit conserver ces documents 
depuis 1836 et n'importe qui peut les consulter. Voilà ce que l'on m'a présenté :

Matrices cadastrales

 

Matrices cadastrales 1836

 Certains livres ont brûlé et ceux qui restent partent en lambeaux. Il manque
au moins 500 pages (celles qui auraient pu m'intéresser, bien entendu).
 Ces documents sont inexploitables, quel dommage !
Je vais devoir aller aux archives départementales à Valence pour
consulter ces mêmes archives, en bon état, je l'espère.

Un début de piste tout de même : en 1836, un certain
Jacques Vincent Marre habitait notre maison. 
Grâce à Internet toujours, nous avons appris qu'il était né le 18 juillet 1799
et qu'il avait épousé Madelaine Fébrier le 30 août 1820. En 1822, ils ont 
eu un fils Eugène. En 1836, Eugène, âgé de 14 ans, étudiait au
collège de la ville voisine. Les Marre était donc des gens aisés.
Jacques Vincent, expert du cadastre, fut maire du village
de 1829 à 1831. Pourquoi deux ans seulement ? Mystère.

 Sherlock a flairé une autre piste : celle de la famille Roustan. Mais là, c'est
un vrai casse-tête chinois ! Dans cette famille, on est maçon de père en fils
et quand le fils porte le prénom de son père, c'est encore plus compliqué.
En 1891, Auguste Roustan, 49 ans, maçon, habitait dans notre  maison 
avec sa femme Marie, 43 ans et leur fils Émile, 9 ans.
Cinq ans plus tard, en 1896, Auguste est toujours maçon. Marie vit toujours
avec lui.  Émile a grandi : à 14 ans, il n'est toujours pas maçon,
comme c'est bizarre ! Par contre, un autre fils vit avec eux : Abel,
23 ans qui est... cuisinier (un rebelle celui-là !).

Comment ai-je obtenu tous ces renseignements ? En épluchant 
méticuleusement les listes des différents recensements qui ont eu lieu
dans ma commune entre 1836 et 1936 (un recensement tous les 5 ans
sauf pour la période 1911-1921). Ces documents étant numérisés, je
peux les étudier tranquillement chez moi mais vu qu'il y a entre 90 et 50
pages pour chaque recensement, je ne suis pas au bout de mes peines !

C'est un travail de fourmi mais c'est très intéressant pour connaître
l'histoire du village, alors je m'accroche. Mon projet va durer plus d'un été...
 

Posté par Moutie à 06:28 - Souvenirs d'autrefois - Commentaires [11] - Permalien [#]

Commentaires

    Bonjour c'est génial ses recherches ,c'est passionnant,bonne découverte !!!

    Posté par Isabelle 57, mardi 18 août 2015 à 07:07
  • Toujours passionnant, mais tres chronophages, les recherches généalogiques.Vous n'allez plus mettre le nez dehors.....

    Posté par martinev59, mardi 18 août 2015 à 07:25
  • Beau courage, moi je parle toujours de faire ce genre de recherches, et puis.. le temps passe. Cet hiver peut être !

    Posté par Nicole, mardi 18 août 2015 à 08:02
  • Attention, c'est addictif ce genre de recherche. Mais quelle excitation quand on trouve ! Il me semble que c'est s'approprier un peu plus une maison qu'en connaître l'histoire. Je reconnais l'escalier qui a servi de décor à la présentation de diverses "moutineries" et je n'avais pas compris que c'était celui de la maison. Poser le pied plusieurs fois par jour sur pareille merveille, c'est une grâce!

    Posté par flore-et-berthe, mardi 18 août 2015 à 09:11
  • Qu'elle doit être jolie cette maison ! tout ce j'aime ! ayant vécu en Provence, à Salon pendant 3 ans j'ai beaucoup apprécié cette région et rechercher la vie qui l'animée comme je suis férue d'Histoire, c'est épatant!

    Posté par Mary, mardi 18 août 2015 à 10:04
  • Bravo ! C'est passionnant ! Sûr que si j'avais l'occasion de séjourner longuement dans une vieille maison, je serais moi aussi très très curieuse de tout ce qui s'y est passé.

    Posté par ChonchonAelezig, mardi 18 août 2015 à 10:40
  • Ouh là, tu n'as pas peur de croiser quelque fantôme dans un tel escalier ?
    Bon courage pour tes recherches, la nouvelle saga de l'été (ou des étés futurs) ... va t-on découvrir qu'un assassin a habité là ?

    Posté par Nadine, mardi 18 août 2015 à 11:09
  • c est une bonne idée de connaitre le passé de ta maison et c est emouvant de voir les anciens registres bon courage pour tes recherches

    Posté par la souris, mardi 18 août 2015 à 14:48
  • As tu été aux minutes notariales de la chambre des notaires du département??

    Posté par Martine, mardi 18 août 2015 à 19:22
    • Non pas encore. Pour l'instant je débroussaille !

      Posté par Moutie, mardi 18 août 2015 à 19:55
  • Je comprends ton enthousiasme pour tes recherches,j'aime ,moi aussi ,essayer de connaître les antécédents d'une maison ou du village
    Bonne recherche

    Posté par Lotus, mardi 18 août 2015 à 21:08

Poster un commentaire