Carton et chiffons

Touche à tout : broderie, patchwork, cartonnage, miniatures, petits bricolages décoratifs, promenades, lectures, tricot

mardi 15 décembre 2015

Bienvenue au quartier indien de Kuala Lumpur

Aujourd'hui, nous allons à Brickfields appelé aussi Little India car c'est ici
que vivent près de 40 000 personnes d'origine indienne et sri-lankaise.

Brickfields est devenu un grand centre de fabrication de briques et de tuiles
à la fin du XIXe siècle suite au gigantesque incendie et aux inondations
qui ravagèrent la ville de Kuala Lumpur en 1881.
Le Résident général britannique de l'époque ordonna alors que les bâtiments soient
reconstruits en briques (et non en bois), faisant naître ainsi la vocation de ce quartier.

Brickfields ne manque pas de charme, ouvrez grands vos yeux !

Brickfields arcades

Contraste saisissant entre ces arcades très colorées (très kitch)
et les bâtiments voisins ultra-modernes.

La fontaine aux éléphants (on se croirait à Bollywood !) :

Fontaine aux éléphants

Un élégant bâtiment blanc tranche parmi les autres : c'est le Vivekananda Ashram
construit en 1904. Il porte le nom du leader spirituel indien Vivekananda
qui visita la Malaisie en 1893.

Vivekananda Ashram

Cette belle construction faillit être démollie en 2004 mais suite
aux vives protestations, elle est maintenant protégée.

Brickfields regorge de petites échoppes où l'on vend de tout (nourriture,
bijoux clinquants...) et d'innonbrables boutiques de saris :

Boutique saris

Entrons pour admirer ces merveilleux saris :

Boutique saris2

Boutique saris3

Dommage que je ne puisse pas vous faire écouter la musique...
C'est comme là-bas !

Un petit marché aux fleurs :

Marché aux fleurs Brickfields

Quelques emplettes au petit supermarché du coin. C'est plein d'épices
inconnues et de préparations bizarres. Sur un rayonnage, mon œil est attiré 
par des flacons remplis de liquide jaune :

urine vache

Oui, vous avez bien lu : il s'agit d'urine de vache !!!
En Inde, certaines personnes se soignent en buvant de l'urine de vache
et pour se prémunir de certaines maladies dont le cancer.
Cette pratique est vieille de plusieurs siècles dans la religion hindoue.

Ah non, je vous vois venir, ne comptez pas sur moi pour expérimenter la chose !

Je pensais vous emmener manger au restaurant...
mais j'ai l'impression que je vous ai coupé l'appétit.

Enfin, pour celles qui ont l'estomac bien accroché, nous allons manger
un plat typiquement indien servi sur une feuille de bananier :

Poulet feuille bananier

Poulet accompagné de riz épicé plus concombres, potiron et choses
rouges inconnues. Sur ma photo, il manque un piment (attention aux graines !)
et une sauce qui vous met le feu dans la bouche (à consommer avec modération).
Boisson : un lassi à la mangue (boisson traditionnelle indienne à base de yaourt).

La feuille de bananier est posée à même la table. Si vous trouez la feuille
avec votre fourchette, c'est la table qui prend tout...

Quand vous avez terminé votre plat, vous repliez votre « assiette » et posez 
vos couverts dessus. Si vous repliez la feuille vers vous, cela signifie que
vous avez apprécié votre repas. Dans le cas contraire, vous n'avez pas aimé.

Repas indien terminé


Super, cela limite la corvée de vaisselle !

Autour de nous, beaucoup de gens mangent avec leurs doigts. 
Nous avons préféré nous abstenir...

Posté par Moutie à 06:56 - Voyages - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires

    Belle visite, mais tu as l'art de dénicher des choses étranges : entre le kit pour faire pipi dans les embouteillages et l'urine de vache, quel beau shopping !

    Posté par Nadine, mardi 15 décembre 2015 à 07:04
  • Merci pour cette belle visite!!!

    Posté par Noëlle, mardi 15 décembre 2015 à 07:36
  • Belle balade pleine d'anecdotes, comme d'habitude. Merci;

    Posté par Nicole, mardi 15 décembre 2015 à 09:22
  • Mouais, mais qui c'est qu'a fait des taches sur la table en trouant son assiette ? Ben oui, c'est Moutie ! Les trucs rouges comme tu dis etaient des legumes tandoori. Quant a la facon de plier son 'assiette' a la fin du repas, si tu es invitee a un enterrement, il faut replier ta feuille vers le haut en signe de condoléances envers la famille. C'est donc pour cela qu'en Malaisie, si tu n'es pas satisfaite du repas, tu la replies vers le haut. Mais c'est en fait impoli. Quant a tes 'couverts graisseux' (si tu manges avec les doigts), tu les essuies sur ton pantalon comme font mes Nains. Ou sur la chemise de ton voisin en passant

    Posté par Fille Aînée, mardi 15 décembre 2015 à 10:01
  • Merci pour la visite. C'est très dépaysant...

    Posté par ChonchonAelezig, mardi 15 décembre 2015 à 10:38
  • L'urine de vache je laisse ,par contre je veux bien tester ces repas sur "feuille"
    Merci de nous faire voyager

    Posté par Lotus, mardi 15 décembre 2015 à 19:57
  • Merci, pour ce beau reportage très dépaysant! Bonne soirée. Marie Agnès

    Posté par MAP, mardi 15 décembre 2015 à 21:37

Poster un commentaire