Carton et chiffons

Touche à tout : broderie, patchwork, cartonnage, miniatures, petits bricolages décoratifs, promenades, lectures, tricot

jeudi 25 février 2016

J'ai lu, j'ai aimé

 

Eldorado

Ce roman publié en 2006 reste malheureusement tout à fait d'actualité.

En quête d'une vie meilleure, nombreux sont ceux qui fuient leur pays sur
 des embarcations de fortune, prêts à tout pour atteindre l'Eldorado européen.
Mais ils sont souvent victimes de passeurs sans scrupules ou repoussés
par les garde-côtes qui les empêchent de débarquer.

Le commandant Salvatore Piracci est l'un de ces garde-côtes qui sillonnent
les mers au large des côtes italiennes, à la recherche de clandestins,
les sauvant parfois de la noyade. Il fait son métier consciencieusement
jusqu'au jour où il commence à douter du bien-fondé de sa mission.

Seconde histoire parallèle : un jeune soudanais, Soleiman, va quitter
sa famille, son pays, son identité, subir des épreuves épouvantables
afin de rejoindre l'Europe coûte que coûte.

Deux destins qui finiront par se croiser mais je ne vous en dis pas plus.
À vous de découvrir ce très beau roman plein d'humanité.

Quelques citations :

« Tout sera doux là-bas. Et la vie passera comme une caresse.
L'eldorado, commandant, ils l'avaient au fond des yeux. Ils l'ont
voulu jusqu'à ce que leur embarcation se retourne. En cela ils ont
été plus riches que vous et moi. Nous avons le fond de l'œil sec
nous autres et nos vies sont lentes. »

« Je me suis trompé. Aucune frontière n'est facile à franchir.
Il faut forcément abandonner quelque chose derrière soi. Nous
avons cru pouvoir passer sans la moindre difficulté, mais il faut
s'arracher la peau pour quitter son pays. Et qu'il n'y ait ni fils
barbelés ni poste frontière n'y change rien... »

Autre roman, autre atmosphère :

d-apres-une-histoire-vraie,M247091

Pour ce roman, Delphine de VIGAN a reçu le prix Renaudot 2015.

J'ai aimé ses précédents romans : No, Les heures souterraines, un peu moins
Tout s'oppose à la nuit (roman basé sur l'histoire « vraie » de sa mère)
car ce dernier m'a déprimé (trop noir, trop personnel).

Habituellement, je ne lis pas les grands Prix littéraires. J'ai fait
une exception pour D'après une histoire vraie, par curiosité.

« Ce livre est le récit de ma rencontre avec L. L. est le cauchemar
de tout écrivain. Ou plutôt le genre de personne que
tout écrivain ne devrait jamais croiser. »

C'est l'histoire d'une manipulation. Que le personnage de L. soit
vrai ou imaginaire ne change rien  (nous ne saurons jamais le
véritable prénom de L.), il faut reconnaître que l'histoire
est bien ficelée et j'ai eu hâte d'arriver à la fin.

Troisième roman pouvant vous inspirer :

 À la fin des années 1990, Leonora Galloway entreprend un voyage
en France avec sa fille Penelope, afin d'honorer la mémoire de son père
tombé au combat durant la Première Guerre mondiale, le 30avril 1916.
Mais cette date pose problème car Leonora est née dix mois plus tard.
Non ce n'est pas une histoire d'adultère, c'est beaucoup plus complexe.

Devant le Mémorial franco-britannique de Thiepval dédié aux soldats
 morts durant la bataille de la Somme, Leonora va révéler à sa fille
le mystère qui entoure sa naissance et l'histoire de son enfance.

Amour, haine, secrets de famille, un meutre inexpliqué, un grand manoir
anglais, du suspense... avec en toile de fond la Première Guerre mondiale.

Ce fut pour moi un bon moment de lecture.

Posté par Moutie à 07:28 - Lecture - Commentaires [10] - Permalien [#]

Commentaires

    Bonjour ,merci pour le partage ça donne des idées ,bonne journée

    Posté par Isabelle57, jeudi 25 février 2016 à 08:11
  • Je partage pour Laurent Gaudé, Eldorado; mais Ouragan & d'autres: une belle écriture au service d'évenements douloureux

    Posté par Martine, jeudi 25 février 2016 à 09:43
    • Laurent Gaudé est un auteur que je découvre. J'ai envie de lire ses
      autres romans en particulier Le soleil des Scorta.
      Effectivement, il écrit très bien.

      Posté par Moutie, jeudi 25 février 2016 à 10:21
  • je ne connais pas encore ces auteurs. Je suis en ce moment sur la lecture de "elle s'appelait Sarah" de Tatiana de Rosnay. Une journaliste partie à la recherche du passé d'une petite fille juive qui a vécu et survécu pendant la guerre de 39-45. de plus, ma fille habite tout près du mémorial du Vel d'iV à Bir Hakeim : il se trouve juste à côté de son immeuble sur le même trottoir............... Je sais qu'un film a été tiré de cette histoire mais je ne l'ai pas vu.

    Posté par domino34, jeudi 25 février 2016 à 10:59
    • Quand tu auras lu Elle s'appelait Sarah, vous pourra t'abstenir de voir
      le film. Le livre est tellement mieux.
      J'ai pleuré comme une madeleine. Bises.

      Posté par Moutie, jeudi 25 février 2016 à 11:31
    • Voilà que je parle « petit nègre ». Je voulais dire : tu pourras
      t'abstenir...

      Posté par Moutie, jeudi 25 février 2016 à 11:35
  • Merci, je note ces titres pour mes prochaines lectures

    Posté par denise, jeudi 25 février 2016 à 11:14
  • lectures et divergences

    Je retiens Eldorado, vous me le faites découvrir. Mais curieusement, nos goûts de lectrice divergent souvent. Rien ne s'oppose à la Nuit a été pour moi un ouvrage marquant, secouant, certes dérangeant. Vive nos différences, elles nous font plus riches, et vive les chiffons.

    Posté par flore-et-berthe, jeudi 25 février 2016 à 13:19
  • .... lecturomane !

    Laurent Gaudé est un auteur que je lis avec bonheur et ses livres en édition Acte Sud sont présents du premier au dernier
    par contre je n'ai pas flashé pour D. de Vignan....mais je me régale à lire " La vie est ainsi fête" de Gerard Oberlé cet écrivain érudit épicurien musicologue, autres titres: Bonnes nouvelles de Chassignet, Retour à Zornhof, Palomas Canyon..
    merci pour cet échange lecture / Françoise

    Posté par Fraro, jeudi 25 février 2016 à 16:30
    • Merci Fraro pour ces idées de lecture. Bonne journée.

      Posté par Moutie, vendredi 26 février 2016 à 08:19

Poster un commentaire