Carton et chiffons

Touche à tout : broderie, patchwork, cartonnage, miniatures, petits bricolages décoratifs, promenades, lectures, tricot

mardi 18 octobre 2016

Une maison victorienne : Lanhydrock

Continuons notre découverte de la Cornouailles avec la somptueuse maison
 de la famille Agar-Robartes : Thomas Charles, second Lord Robartes,
son épouse Mary et leurs dix enfants (cinq filles et cinq garçons).

Ambiance très anglaise, dépaysement assuré, 50 pièces à visiter !

Lanhydrock1

Enfin, voici la maison :

Lanhydrock2

La maison ravagée par un incendie a été reconstruite en 1881.

Elle est très austère extérieurement mais très agréable à l'intérieur.
Au détour d'un couloir, on pourrait rencontrer une petite bonne ou la gouvernante
des enfants ou la cuisinière... Il suffit juste d'un peu d'imagination !

Boiseries, papiers peints William Morris, portraits de famille... l'ambiance
est chaleureuse.

Lanhyrock papier peint

Dans la grande salle à manger, la table est mise :

Salle à manger

Le menu est français :

Menu

La cuisine donne envie de se mettre aux fourneaux :

Lanhydrock cuisine1

Lanhydrock cuisine2

Lanhydrock cuisine3

Le livre de recettes est ouvert, il n'y a plus qu'à s'y mettre :

Livre cuisine

Il ne manque que l'odeur du pain chaud :

Lanhydrock cuisine4

Il était utile de rappeler les règles de bonne conduite pour les domestiques :

Règles conduite

Dans toutes les pièces, des mises en scène laissent supposer que la maison
est toujours habitée. Par exemple, le thé est servi au salon :

Lanhydrock salon

Il y a même un gâteau sur la table !

Les enfants viennent de quitter la salle de jeux, ils sont partis jouer dans le parc :

Lanhydrock salle jeux

Lanhydrock chambre enfant

Le maître de maison s'apprête à faire sa toilette, le tub est prêt devant la cheminée :

Tub

Dans la baignoire de Madame, j'ai repéré une araignée (un point noir au fond) :

Baignoire

Est-ce une vraie ou une fausse ? Je n'ai pas osé vérifier...
Si vous allez visiter Lanhydrock, regardez bien si elle est toujours là.

Voilà ce qui fait le charme de cette maison : des détails amusants.
Dans la chambre d'un domestique, il y a même une souris prise dans une tapette.
Une souris d'époque victorienne ?

Les chaussures attendent sagement alignées qu'on les cire :

Chaussures

La maison était grande mais il y avait de quoi faire le ménage :

Ménage

Le papier toilette, lui, est d'époque :

Papier toilette

Le fils aîné était un grand chasseur. Ses trophées décorent la maison,
notamment cette somptueuse peau de bête :

Peau bête

Avez-vous remarqué le minuscule repose-pieds pour protéger la queue de l'animal ?

Tout au bout de l'immense galerie de la maison se trouve un piano. Si vous avez
envie de jouer vos morceaux de musique favoris, ne vous privez pas
 c'est tout à fait permis. Par contre, débutants s'abstenir, on vous
 demande de ne pas casser les oreilles des visiteurs...

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Posté par Moutie à 07:42 - Voyages - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires

    Magnifique maison. Nous envisageons la Cornouailles au printemps prochain. Je vais noter l'adresse. Merci pour ces visites.

    Posté par Nicole, mardi 18 octobre 2016 à 09:33
  • J'adore ! Je suis dingue des ambiances victoriennes...

    Posté par ChonchonAelezig, mardi 18 octobre 2016 à 10:44
  • oh la la tout ce que j'aime..merci...

    Posté par trotti, mardi 18 octobre 2016 à 11:11

Poster un commentaire