Carton et chiffons

Touche à tout : broderie, patchwork, cartonnage, miniatures, petits bricolages décoratifs, promenades, lectures, tricot

lundi 27 mai 2019

L'Asie rêvée d'Yves Saint-Laurent

Le musée des arts asiatiques de Nice présente une exposition
qui rassemble 35 créations du couturier Yves Saint-Laurent
inspirées de la Chine, de l'Inde et du Japon.

Ces créations dialoguent avec des œuvres issues des
collections du musée des arts asiatiques de Nice.

L'Inde est une source d'inspiration importante pour Yves Saint-Laurent.
Ses robes drapées rappellent le sari, tenue traditionnelle de l'Inde du Sud.

Cet ensemble du soir, par exemple, évoque les couleurs vives
des costumes du Rajasthan :

Ensemble du soir Yves St L

Le turban, les broderies, sont directement inspirés de l'univers
fastueux des Maharajas, de même que certains bijoux :

Bijou Yves St L

Le couturier visite le Japon en 1963. Il est fasciné par son
raffinement délicat. Il réinterprète le kimono pour en faire
une tenue du soir originale :

Kimono du soir Yves St L

Sur la photo suivante un paletot-kimono du soir
à motifs de chrysanthème, symbole de l'Empereur (YSL 1994) :

Kimono motif chrysanthème

À l'arrière plan, un kimono de cérémonie blanc à décor de grues (vers 1950,
collection du musée des arts asiatiques Nice).
Ce vêtement de cérémonie porté durant le mariage porte  le motif
de la grue, symbole de longévité :

Motif grue

Yves Saint-Laurent ne découvrit la Chine que tardivement, en 1985,
à l'occasion de l'exposition qui lui était consacrée à Pékin.
Il s'était fait une idée de ce pays  grâce aux livres, au théâtre, au cinéma
et aux objets collectionnés par son ami Pierre Bergé.

Ce gilet du soir orné de dragons à 5 griffes, motif emprunté
au vestiaire impérial chinois, est une création YSL :

Gilet soir YSL

Cette robe chinoise à décor floral date, elle, de la fin du XIXe siècle :

Robe chinoise 19e s

Chapeau chinois, bottes et pantalon pour ce superbe ensemble rouge YSL :

DSC02091

Exposition à voir au musée des arts asiatiques de Nice
jusqu'au 6 octobre 2019. L'entrée est gratuite.

Posté par Moutie à 07:44 - Promenades, découvertes - Commentaires [2] - Permalien [#]

Commentaires

  • On peut dire qu'il avait des doigts en or
    Ces tenues sont sublimes

    Posté par Lotus, lundi 27 mai 2019 à 13:27
  • Les seules créations st Laurent que j’aie vues étaient à Londres au V&A. J’en retiens une élégance sans nulle autre pareille, quelque chose d’éthéré et de touchant. Je n’irai pas à Nice mais merci à vous, une fois encore, pour ce partage.

    Posté par Flore et Berthe, lundi 27 mai 2019 à 13:34

Poster un commentaire